samedi, octobre 15, 2005

c'est ça la France: le fromage

Je le sais, dans la chronique ''c'est ça la France'', on fait juste chialler. Il y a bien sûr des bons côtés à la France, je fromage par exemple. Un camembert de bonne qualité coûte 1 euros. Le Boursault est 2 fois plus gros pour 3 euros. Et nous mangeons une quantité folle de crottin de chèvre à 1 euros chaque, et je peux vous garantir que ça le vaut!

Nous consommons généralement le fromage au goûter, qui est une collation à 18h, car nous mangeons maintenant à l'heure de la France, c'est à dire 20h. C'est un peu le contraire du Québec où les gens vont manger à 18h et prendre une collation le soir. Pourquoi pas.

c'est ça la France: le recrutement

Hier, j'ai eu un cours de gestion des ressources humaines qui m'a fait prendre conscience de l'état d'esprit français par rapport à la carrière. Ici, ce n'est pas comme en amérique où le mot d'ordre est: ''avec beaucoup de travail, tu vas réussir (self-made man)''. Ici, c'est différent. On ne parle pas de classe sociale, mais de castes. C'est comme c'est les hindous. Tu nais brahman (top-niveau) et tu va le rester quoiqu'il se passe. Explications:
  1. Ici tout ce joue avec les ''grandes écoles''. Les universités sont cotées, et si tu es allé dans une bonne, c'est réglé fini final, gloire et succès assuré. Les grandes écoles sont HEC Paris et ECCEP (il y en a d'autres). L'ESA, où, nous sommes cote ''pas trop pire''. C'est comme dire: ''aller à Harvard scelle ton sort à jamais''. Peut-être, mais y'a pas que ça dans la vie. Ce qui est le plus drôle, c'est que les élèves et les profs n'arrêtent pas d'encenser les ''grandes écoles'', malgré qu'ils n'y sont pas! Au Canada, c'est bien différent: aller à Laval ou à U Toronto ne change pas grand chose.
  2. Ici pour avoir une job, pas le choix, ça prend un piston (une plogue). Il faut dire que le chômage est de 10% depuis 20 ans et que celui de la région de Lille est de 20%! On est bien loin de la Beauce. Le chômage dans la région est dû à la fermeture des usines de textiles. Les usines étaient vraiment grosse, du genre la distance entre 2 stations de métro pour une seule! C'est certain que quand ça ferme, ça fait mal.
  3. Ici, mes collègues se font toujours dire par les profs: si vous faites autant d'études, c'est au moins pour être cadres supérieurs. Comme s'il était impossible de commencer ailleurs ou d'avoir un accro dans sa carrière. Le chômage peut bien être de 10% si les gens ne sont pas prêt à faire une job inférieure à leur attentes/qualifications.
  4. Ici, le niveau d'études est tout ce qui compte, pas les compétences acquises (compétences: capacité à faire quelque chose avec son savoir). Par exemple, souvent, mes collègues de classe me posent des questions de comptabilité. Aie! j'en ai jamais fait de comptabilité, pis je ne connais pas la comptabilité française et j'en connais déjà plus que la moyenne. C'est quoi la crosse! C'est quoi qu'ils faisaient durant leur bacc?
  5. Par rapport au dernier point, pour avoir une grosse d'job, il ne faut qu'entrer dans une grande école dans un programme prestigieux. Par exemple, l'avenir est ouverte à ceux qui ont fait ''Science Po'' dans une université dont le nom m'échappe. C'est quoi le rapport, j'engagerai pas quelqu'un parce qu'il connait l'histoire byzantine et l'économie allemande au 19e siècle.
C'est pas mal ça pour le système de caste. J'ai même pas parlé du préjugé français comme quoi ils sont les meilleurs du monde et donc un étranger à absolument aucune chance d'être engagé à ses niveaux de compétances.

De plus, tiré du cours de RH. Lors de l'analyse des CV des candidats, hors les méthodes classiques basées sur les compétences, on peut aussi utiliser la graphologie (ok), l'analyse psychologique (ok), l'analyse morphologique (si tu as un gros nez, tu as de l'ambition, bullshit) et l'astrologie (méthode d'ailleurs en croissance). C'est quoi la d'joke! L'analyse morphologique se faisait au 19 siècle, alors qu'ils ne savait même pas que les bactéries existaient (c'est comme dire: ''Oh, tu as une bosse sur le tête, ça doit être la bosse des maths!). Et puis l'astrologie, c'est un crime de seulement penser l'utiliser dans un contexte de travail. Si quelqu'un me dit ça un jour, il est slaquer tu-suite.
Aussi, LE critère prioritaire de sélection d'un CV pour l'ENSEMBLE de mes collègues était l'esthétique de la présentation. Même si quelqu'un a un CV béton, s'il n'a pas une présentation top-niveau (je ne parle pas d'une bouette totale), hop, il est éliminé sans même lire un seul mot du document. Et, l'exercice était basé sur un comptable, quelqu'un qui n'a pas vraiment à démontrer de la créativité sur son CV.

Finalement, les CV doivent comporter une photo (ok) , l'age (à la limite) et l'état civil (what's the part?). Objectivité... Y'en a qui ne se même vraiment pas de leur affaire.

Je vous le dit, l'amérique, c'est pas seulement l'autre côté de l'Atlantique, c'est des fois une autre planète.

jeudi, octobre 13, 2005

je hais la comptabilité

Réflexion initiée par Jérôme.

Donc, si environ un Thibaudeau sur 4 est
comptable, ça doit être un gène récessif, qui ne se
manifeste que lors de la présence des deux allèles. Puisque
la majorité des comptables sont de sexe masculin, il est très
possible que le gène soit porté par le chromosome Y, même si
cela invaliderai la thèse du gène récessif. Un modèle plus poussé
serait nécessaire. La présence des deux allèles et donc du phénotype comptable se
remarque par des traits typique: bas bruns
et/ou escaliers monumentaux. Compte tenu d'une aversion d'une partie
de la descendance des comptables pour la comptablité, il est possible que la
présence d'une seule allèle entraine un effet délétère que l'on nommera: ''la
haine de la comptabilité''.

Une thérapie génique
serait éventuellement possible dans le but d'enlever
définitivement le gène de la comptabilité du pool
génétique Thibaudeau, mais ce ne serait pas facile
techniquement. Le mieux que l'on puisse espérer c'est
une dilution du gène, qui semble peut probable vue l'apport
continu du gène par d'autres population atteintes.

mardi, octobre 11, 2005

C'est ça la France par MC

Avant toute chose, je tiens à me dissocier des lacunes de grammaire qui se retrouvent dans ce blog.
Étant donné que Jean donne fréquemment son opinion sur la France, j'ai cru bon y ajouter mon grain de sel. C'est ma fête, je me gâte!

En effet, la France c'est:
1) La bureaucratie (pas super original): he oui, la bureaucratie française peut venir à bout des plus coriaces. Dans le genre de planifier 1 journée entière pour obtenir un papier n'est pas exagéré. Il est courant de devoir rencontrer une multitude de personnes pour obtenir une «autorisation», lire ici justifier sa job! En effet, tout le monde sent le besoin de mettre son grain de sel. Astuce: toujours trainer sur soi une quantité incroyable de photos pour des cartes d'identité (genre photomaton). Ici, pour chaque demande, il faut fournir au moins 2 photos, ci ne n'est pas 4. Les photomatons sont monnaie courante dans les lieux publics, on se demande pourquoi! (Rappel: le film Amélie Poulain)

2) Les commerces et restaurants: les heures d'ouverture sont à CHIER. Toujours fermés quand on en a besoin. Exemple: la pharmacie est fermé de 12h00 à 14h00. Inutile de prendre son heure de diner pour aller faire quelques courses, le pharmacien profite également de son heure de diner! L'heure de diner est généralement de 1h15 à 1h30. Les commerces (lire banque, etc.) ouvrent généralement à 14h00 pour le PM. Il ne faut donc pas être très pressé...

3) Le système de santé: ouais... Ici, il est admis que tous les patients sortent de chez leur medecin avec une prescrition, utile ou pas. Bref, le medecin est vu comme un «commençant» (textuel dans un de mes cours» et subi l'influence des représentants pharmaceutiques (ici, les cadeaux aux médecins et pharmaciens sont «légaux» ou tolérés...). Ce qui est le plus important, dans les pharmacies, tous les médicaments sont DERRIÈRE le comptoir du pharmacien et il faut lui demander ce que l'on veut. Malheureusement, nous n'avons pas l'abondance du choix et c'est lui qui nous donne ce qu'il considère le mieux (lire ce qui rapporte le plus...). Et si tu demandes s'il y a d'autres choix, on te regarde avec des gros yeux. Tout ça, même pour des tylénoles (il n'y a pas cette marque ici...) ou du sirop pour la grippe. Vivement les pharmacies du Qc! NB: l'homéopathie est très présente dans les pharmacies. Les gens croient beaucoup à cette «médecine» et je crois que l'assurance maladie rembourse une partie de ces
«médicaments». Il faut mettre ses priorités à la bonne place!

4) L'université: il y en a long à dire...En gros, ça ressemble au Qc (dans l'essence). Mais la principale différence est dans l'organisation. Ici, il est courant que les profs annulent leur cours et le reprennent ultiérieurement et pas nécessairement dans la même plage horaire. Ici, les étudiants doivent ajuster leur horaire en fonction de ceux des profs. Par exemple: ce samedi, mon cours de dérivé commence à 8h00 pour se terminer à 17h30. SUPER! 8h00 de cours de la même matière un SAMEDI!!!! Ce n'est qu'un exemple.

C'étais mon opinion sur la France jusqu'à maintenant. Ne vous inquiété pas, malgré ces quelques points négatifs, nous avons fait plein de découvertes intéressantes. En effet, malgré quelques «ajustements», le but du voyage est de voir les choses autrement. Alors, c'est réussi!

mc

mc

Bonne fête


Bonne fête à Stéphane et à MC pour leur 24 e anniversaire. On lache pas.

lundi, octobre 10, 2005

Fête à MC

Demain le 11 c'est la fête à MC. Si vous voulez lui faire plaisir vous pouvez:
  1. Lui acheter un chat (qui est interdit dans le bloc, c'est ben dommage...)
  2. Lui acheter une moto, et de préférence rose.
  3. Lui souhaiter bonne fête au:
    1. email drouin_marie_claude@hotmail.com
    2. skype: username mcrdo27
    3. téléphone: 03 20 74 29 40 (demander à la téléphoniste pour appeler en France)
Il est certain que nous soyons à l'appart de 21h à 23 h, heure de France, donc 15h à 17 h du Québec.

P.S. C'est aussi la fête à Steph...