vendredi, février 17, 2006

C'est un départ

On part pour Safaga dans une heure. Après une semaine de pluie à Lille, j'ai ben hâte. Les examens ont été très facile, du moins pour ma part. On revient dimanche. À plus.

jeudi, février 16, 2006

Compteur

En passant, j'ai ajouté un compteur. Il est situé à la droite, avec les autres goodies. Il n'est pas très perfectionné, il compte toutes les visites et ne discrimine pas les personnes qui vont voir le blog 14 fois par jour.

Trajet pour Safaga




Notre départ de Paris pour l'égypte est samedi à 6 h du matin. Il faut arriver une heure d'avance à l'aéroport, donc à 5h du matin. Comme le métro parisien arrête à 12h30 PM, nous allons partir de Lille à 22h et dormir à l'aéroport. Nuit infernale en perspective. Le trajet dure environ 3h, et nous allons arriver à Hurghada à 13h. Le temps de trajet fit pas, même avec le décalage horaire, je ne sais pas pourquoi. Après les papiers, la douane, le transfert et le check-in, disons qu'on devrait avoir les pieds dans la mer vers 15h si tous va bien.

mardi, février 14, 2006

C'est ça la France: la nourriture



Pour faire contrepoids au message précédent, j'aimerais vous rassurer: la France demeure tout de même le paradis pour les fines bouches. Il faut seulement changer quelques habitudes...

1) Les fruits et légumes: malheureusement, les produits frais en épicerie sont généralement trop «mûres» et peu alléchants...et généralement coutêux. Le marché public (ouvert même quand il fait -10) offre plusieurs avantages: abondance et qualité pour presque rien. Tout se vend au kilo, ce qui fait qu'il faut être en mesure d'écouler la marchandise assez rapidement une fois acheté. Ce qui est drôle, c'est le quasi contrôle du marché de Lille par les arabes (ce qui explique les prix imbattables). La visite vaut la peine juste pour les entendre crier: «La clem (clémentine) à 1 euro le kilo!». C'est à croire qu'ils se font concurrence pour celui qui criera le plus fort.

2) La viande, le poisson et le poulet: malheureusement, bof pour le boeuf (raide avec un drôle de goût) et le poisson $$$. MAIS, le poulet (rôti de préférence) est incroyablement bon. Nous pouvons l'acheter déjà cuit au marché (il a y plein de caravanes qui cuisent le poulet sur place et qui se déplacent de marché en marché). Pour vous donner une idée, ça ressemble à du poulet du St-Hubert mais en vraiment meilleur....


3) Le pain: ici c'est la fameuse baguette qui règne (à tout les occasions: le matin, en sandwich). Nous avons trouvé une boulangerie qui fait des pains «tranchés», beaucoup plus lourd qu'une petite baguette blanche...Et oui, les Français se promènent avec leur baguette sous le bras...

4) Le traiteur: les plats préparés (frais) sont assez présents dans les épiceries et de grande qualité. Étant donné nos moyens de cuisson assez limités, ça nous permet de goûter à de nouveaux plats.

5) Reflet de France: c'est une marque (genre Choix du président) Carrefour de grande qualité. Disons que c'est une référence facile pour ceux qui ne connaissent rien...

6) Les coeurs sensibles: pour ceux qui détestent les matières grasses, ce n'est pas facile en France, avec la crème (avec la cuillière qui tient en équilibre), le fromage, les lardons, le jambon, les saucisses et les frites (pour le nord). Même les yogourt 0% se font plus rares. Il n'y a même pas de % pour le lait. Mais bon, quand il n'y a pas de gras il n'y a pas de goût ;)!

7) Le vin: quoi dire....très difficile de s'y retrouver. Quelqu'un m'a conseillé de prendre uniquement les vins qui ont gagné des médailles, ce qui fonctionne très bien.

7) Voici notre palmares pour les repas (ce qui exclue les repas de la cafétéria de l'université où nous avons la «chance» de goûter aux saveurs locales (généralement accompagnées de frites)):
1) spag (eh oui, mais en utilisant différente sauce pour faire changement)
2) crêpe bretonne (jambon, fromage et oeuf)
3) salade
4) poulet à toutes les sauces
5) lasage avec aubergine
6) choucroute
7) paëlla
8) traiteur chinois

mc

c'est ça la France: le spaghetti

Comme nous l'avons déjà mentionné, la plus grande partie de le nourriture fraîche française est d'une qualité plus que douteuse. Le poisson émane une odeur très poissonneuse et on pourrait facilement jouer au hockey avec les steaks. Il reste donc les pâtes. Et on en mange une quantité impréssionnnant. Je dirai au moins 4 fois par semaine, jusqu'à 8 fois en période de crise (lire: examens). Tellement que maintenant, le midi, MC ne me demande plus: ''qu'est-ce qu'on mange'', mais ''est-ce que je fais chauffer l'eau''. C'est un peu comme au Viet-Nam. Les gens ne disent pas: ''voulez-vous venir manger chez moi''?. Ils disent: ''venez-vous manger le riz chez moi?''. Il y a du riz à tous les repas, avec des trucs pour l'accompagner. Nous, ça va être la même chose, mais avec les pâtes.

dimanche, février 12, 2006

Robine Hood

Ça prend bien quelqu'un pour boire tout ce vin là! Posted by Picasa

Chronique vins: Château du Viduc

Pas mal bon comme Bordeaux. Le nom est facile à retenir, Viduc c'est comme viaduc. 4/5. Posted by Picasa

Chronique vins: Beaujolais Primeur 2005

Le Beaujolais nouveau, c'est méchant. Tout le monde le sait, ce qui fait que cette bouteille était à 2 pour 1 au discount. Très acide, comme seul le Beaujolais sait l'être. 1/5. Posted by Picasa