vendredi, octobre 26, 2007

Chronique vin: cidre le Pedneault à l'amélanchie

Émilie a travaillé l'an passé pour un producteur de cidre qui se spécialise dans les produits à l'amélanchie. L'amélanchie est un fruit propre au Québec qui à un goût un peu plus aigre que le cassis. Ça donne un cidre avec un goût très différent des cidres ordinaires. Suprenant au premier abord, cette boisson est très intéressante, surtout pour goûter l'amélanchie. 3/5.
Posted by Picasa

jeudi, octobre 25, 2007

Chronique vin: Settesoli Chardonnay


100_8296, originally uploaded by jeanthibca.

Un blanc pas pire pour lequel j'ai peu de souvenir. Pas que j'ai abusé de la chose, c'est plutot que ce vin a été bu il y a 2 semaines. 3/5

mercredi, octobre 24, 2007

Chronique bière: la Sinha


100_8310, originally uploaded by jeanthibca.

Une bière noire du Sri-Lanka, incroyablement disponible à St-Georges. C'est une stout à 8%, qui goûte légèrement le bacon bien cuit. Elle est bonne, mais pas meilleure que la st-Ambroise stout.

L'Everest en short

Dire que je pensais que ça prennait un down-suit et des bottes Millet Everest pour monter l'Everest. Il semble que des shorts et des gougounnes soient (presque) suffisant. Lire ici.

mardi, octobre 23, 2007

Chronique bière: la Mythos


100_8311, originally uploaded by jeanthibca.

Ma première bière grecque, et j'ai été agréablement surpris. C'est une skunk beaucoup plus goûteuse (et senteuse) que la Heineken. Elle est très bonne et elle descend bien. 4/5

lundi, octobre 22, 2007

Chronique bière: la Fuller ESB

Une des meilleurs bières que j'ai bu dernièrement. C'est une Ale anglaise qui goûte pareil comme en Angleterre. Ça rappel de bon souvenirs! Elle a du corps, moins de sucre qu'une Molson Ex et juste assez de houblon. Vraiment bonne. 5/5
Posted by Picasa

dimanche, octobre 21, 2007

Sentiers des 3 monts de Coleraine


View Larger Map
Un article dans Espace m'a fait connaitre le parc des 3 monts de Coleraine, que nous sommes allé exploré dimanche. J'ai découvert un parc très bien aménagé avec de superbes paysages assez gros pour qu'il soit possible d'y passer 2 jours. Il est impossible de faire les 3 monts dans la même journée, et nous nous sommes donc restreints au mont Kerr et Oak. La randonnée à mal commencée, puisque Marie-Claude n'a pas apprécié le premier kilomètre boueux nous approchant du mont Kerr. Il avait plu la veille et la terre de la rive sud de Québec n'est pas très drainante. Le mont Kerr s'est avéré beaucoup plus sec et très escarpé. Assez ascarpé pour qu'il y ait des cordes pour faciliter la vie des randonneurs. La montée fait entre 30 et 45 degrés et elle dure environ 30 minutes. Au sommet nous attendais un paysage suprenant: la vue sur les cantons de l'est au sud et le paysage minier-lunaire au nord (voir sur la carte). Tout qu'un contraste à moins de 30 mètres de marche! 40 minutes de marche nous ont ensuite mené au mont Oak, nommé d'après la forêt de chêne qui peuple la cîme. Quoique la montée du mont Kerr soit éprouvante, le reste de la marche est facile. Le mont Kerr vaut le déplacement à lui seul, j'y retrounerai bien cet hiver en raquette. Nous avons fait le parcours en 3h, diner compris.