mercredi, novembre 12, 2008

La Beauce déclare la guerre aux USA ...

Le président Bush, dans le bureau ovale de la Maison blanche réfléchissait et se demandait quel pays il allait prochainement envahir, quand le téléphone sonna.
-'Hello, ici Président Bush' dit une voix avec un fort accent.
-'Je suis Gédéon le jarret noir, dans la taverne 'Chez Willie' de St-Georges de Beauce, au Canada. Je vous appelle pour vous dire qu'ici on vous déclare officiellement la guerre.
- 'Et bien Gédéon', répondit Bush 'C'est toute une nouvelle que vous m'apportez là.'
Et vous avez une armée de combien de soldats ?'
'Présentement'
dit Gédéon après une courte réflexion, Il y a moi, mon cousin Nestor, mon voisin Gustave et toute l'équipe de quilles de la paroisse, ce qui fait quatorze.'
George, après une courte pause répliqua :

- 'Je dois te dire Gédéon que j'ai UN MILLION de soldats dans mon armée qui n'attendent qu'un signe de ma part pour passer à l'attaque.'
-'Baptinse,' répondit Gédéon. 'Je vais devoir vous rappeler!'
Exactement à la même heure le lendemain, Gédéon rappela.
-'M Bush, la déclaration de guerre tient toujours, on s'est consulté et on a commencé à s'équiper en matériel d'assaut.'
-'Et de quel équipement jouissez-vous'
demanda Georges.
- Et bien Monsieur on a deux jeeps tout terrains, un bulldozer, 3 quatre roues, 2 cross bikes et le tracteur de ferme de Gustave, sur lequel on a installé un GPS.
Le président Bush répondit :
'Je dois vous dire Gédéon que j'ai 6,000 tanks,12,000 Hummer et 14,000 véhicules de transport de troupes. J'ai également accru mon armée à 1,5 million de soldats depuis notre dernière conversation.'
-'Tabarslac', dit Gédéon, 'Il va falloir que je vous rappelle.'
Comme convenu, Gédéon rappela le jour suivant.
-'Président Bush, nous sommes toujours en guerre, on a maintenant acquis une force aérienne. On a modifié un ultra léger et on y a ajouté deux fusils de calibre 12 en plus quatre nouvelles recrues ont joint nos rangs'.
George est demeuré silencieux pendant un moment, il a ensuite raclé sa gorge et a répondu.
-'Je dois te dire Gédéon que j'ai pas moins de 10,000 bombardiers, 20,000 avions de chasse, mon territoire est totalement protégé par 60,000 missiles air-sol guidés par satellite et rayons laser et depuis notre dernière conversation, mon armée est maintenant de 2 millions de soldats.
-'Câliboire,' répondit Gédéon, 'Je vais devoir encore vous rappeler.'
Fidèle à son habitude, Gédéon rappela le lendemain.
- 'Président Bush! Je suis désolé de vous annoncer que nous avons pris la décision de mettre fin à cette guerre.'
-'Je suis vraiment désolé d'entendre cela' répondit George. 'Et qu'est-ce qui vous a fait changer si soudainement d'idée?'
-'Bien, Monsieur, ' répondit Gédéon, ' On s'est rassemblé et on en a discuté tous ensemble autour d'un baril de bière, et nous avons finalement dû admettre qu'on est absolument incapable de réussir à nourrir deux millions de prisonniers.

'LA CONFIANCE DES BEAUCERONS EST ABSOLUMENT INÉBRANLABLE !'

C'est pourquoi ils ont tous voté pour Maxime Bernier!

Envoyé par mon amie Judith

1 commentaire:

Jerome T. a dit...

Si javais le choix entre deux million de soldats américans et une gagne de Dallaires bien frustrés; mon argent serait sur les Dallaire.

De toute facon, les Thibaudeau sont les compatble du monde et il est tres difficile aux américans de faire la guerre sans argent.