mardi, décembre 09, 2008

In and out chez les clowns

On ne peut pas dire qu'on a voté pour rien hier soir. Mario Dumont étant partis, il y a un démagogue de moins dans le paysage politique québécois. Seul problème, un populiste à pris sa place. Et oui, Amir Khadir, l'homme à la rétorique socialiste facile est rentré, dans mon comté en plus. C'est Jean Charest qui doit être content: l'expension de Québec Solidaire garanti au parti Libéral une décénnie de division de la gauche. 

Aucun commentaire: