jeudi, mai 29, 2008

Physique quantique et chats

http://journeybystarlight.blogspot.com/2007/06/quantum-mechanics-for-cat-lovers-newton.html

Chronique vins: Frontera

Un vin chilien qui combine le pire des vins du nouveau monde: trop puissant, très sucré, léger pétillant. Pas facile. À garder pour la cuisine. 1/5
Posted by Picasa

mercredi, mai 28, 2008

Chronique vins: Lamberti

L'Italie fait des vins puissants dans 2 régions géorgraphiquement opposées: la Sicille et la Vénétie. Ce vin vénitien est bien balancé et je l'ai bien apprécié. 3/5
Posted by Picasa

mardi, mai 27, 2008

Condo Vendu!

Notre condo de St-Georges est vendu! Les conditions de l'offre d'achat sont acceptées et il ne reste plus qu'à passer chez le notaire. Nous sommes très content, même si on a pas tout à fait le prix qu'on voulait. Mais notre objectif premier était de vendre. Je n'aurai pas penser que ça aurait juste prit un mois, puisqu'il y a 5 autres condos à vendre dans notre développement et que le marché immobilier en chaudière-appalaches à subit la plus grande décroissance de tout le Québec. Nous sommes très satisfaits des services de notre agent Jérôme Paradis, qui nous a fait une vente 100% sans soucis.

lundi, mai 26, 2008

Chronique vin: Conte di Lucca

Un chianti plus puissante que je l'aurais pensé. Ce vin est beaucoup plus proche de la puissance du bordeaux que du borgogne. Il reste différent des vins français et francement intéressant. 3/5
Posted by Picasa

dimanche, mai 25, 2008

Défi métropolitain: le report

Aujourd'hui, j'ai fais 125 km de vélo dans le cadre du défi métropolitain, le premier évènement de la feria du vélo (aussi appellé tour de l'ile, mais le nouveau nom est plus juste puisque ça comporte plusieurs évènements). Comme son nom l'indique, le défi est l'évènement le plus sportif de la gang (les autres sont des trucs plus participatifs). Le concept du défi est le suivant: départ entre 7 et 10h (donc pas de mass-start), 1 parcours avec plusieurs alternatives de distance, un diner au milieu et pas de chronométrage. Le concept est de rouler en groupe, sans esprit de compétition (quoiqu'il soit toujours agréable de faire souffrir ces compagnons de route...). Je suis parti vers 8h30 et j'ai roulé 30 minutes avant de trouver un groupe de mon calibre, avec lequel j'ai continué jusqu'au diner. J'ai senti une petit raideur dans mon genoux et j'ai donc décidé d'écourter mon parcours pour le retour (125 km plutôt que le 150 km max). Comme les plus rapides font généralement aussi les plus longues distances, j'ai roulé seul pendant 30 km avant d'être rejoint par un groupe très rapide à l'embranchement du long parcours. Je les ai suivis jusqu'à l'arrivée, malgré que j'ai mangé mes bas. En sommes, c'était bien organisé, le tarif était raisonnnable et la température superbe.