samedi, novembre 01, 2008

Quinta da alorna: Chronique vin


PA280058, originally uploaded by jeanthibca.

Le Quinta Da Alorna est un vin portugais comme je les aime tant. Il démontre un bel équilibre, avec juste de qu'il faut de boisé et de fruits pour faire un grand vin. 4/5

Parker Station: Chronique vin


PB010060, originally uploaded by jeanthibca.

La Parker Station est un vin californien qu'on a rapporter des USA lors de notre dernier voyage dans les adirondacks. J'ai été déçu par ce vin. Il commence avec une pointe de pétillant et il est assez sucré. J'ai noté un fort goût de bleuets, qui n'était pas désagréable. 3/5

Yellow Label 2006: Chronique vin

Le Yellow Label est un de mes vins préféré et c'est donc pourquoi je n'ai aucune gêne à l'acheter et le commenter sur mon blog plusieurs fois. Surtout parce que c'est un vin tellement changeant. Les années sont extrêmement différentes. La première fois que j'ai bu ce vin, il était très fruits rouges, très full-bodied et très dense. Je dois dire que la cuvée 2006 s'est assagie. Le Yellow Label 2006 garde ses caractéristiques de cabernet-sauvignon australien, mais il y beaucoup plus nuancé. Mon seul commentaire négatif est qu'il serait meilleur en 12% plutôt qu'à 14%, puisque la finale alcolique est un peu désagréable. 4/5

vendredi, octobre 31, 2008

mercredi, octobre 29, 2008

CMS pour un livre de cuisine

Appel à tous les geeks qui me lisent: j'ai besoin d'inspiration pour un CMS pour un site de livre de cuisine. Mon objectif est de publier le livre de cuisine de ma grand-mère sur Internet. Je cherche donc un moyen de publier le tout avec un mimimum de programmation. Mes specs sont:
1) Création illimitée de pages
2) 2 à 3 niveau de menu
3) wysiwyg qui permet de faire des tableaux
4) facile à déployé
5) idéalement, template inclus
6) idéalement, gratuit.
7) au mieux, SEO friendly.

J'ai produit 2 alphas: un avec Live Office et l'autre avec Wordpress. Disons que je suis satisfait à 50% par ces deux solutions.

Merci de m'envoyer vos suggestions!

La drogue, c'est mal, vous voyez?

J'ai découvert aujourd'hui un site d'information sur la drogue fait par le gouvernement de la Norvège. L'utilisation du flash y est particulièrement intéressante, et pertinente. Je vous laisse la surprise. http://www.trydrugs.net/

lundi, octobre 27, 2008

Nichols Edna Ranch Vineyard Pinot noir 2001: Chronique vin

On avait quelque chose à fêté et MC a acheté un vin californien de gros calibre: le Nichols Edna Ranch Vineyard Pinot Noir 2001. Et quel vin! Il était très différent des vins que l'on boit d'habitude. Beaucoup plus dilué que les full-bodied bordelais ou du nouveau monde, il garde un goût particulièrement intéressant (ce que peu de bourguogne se capables d'offrir). Du fruit sans le sucre et pas de chêne, c'est un vin californien atypique. Je considère qu'il aurait pu vieillir encore un peu, ce qui lui mérite un 4/5.

dimanche, octobre 26, 2008

Mt. Algonquin Adirondack

J'avais le goût se sortir de Montréal et j'ai convainçu Marie-Claude de retourner faire du hiking dans les Adirondacks. L'objectif de la fin de semaine était de s'attaquer au Mont Algonquin, la 2e plus haute montagne des adirondacks. Cette montagne fait 5114pi, pour une dénivellée totale de 2935 pi (ce qui est pas mal et au moins 2 fois ce que l'on va retrouver normallement au Québec). Nous avions envie de gateaway et nous sommes parti le samedi, histoire de dormir à Lake Placid pour être bien reposé pour l'ascencion. Il pleuvait averse à Lake Placid quand nous sommes arrivés et cela n'augurait rien de bon pour le lendemain. Allait-il pleuvoir au point de devoir annuller le hiking? Ça restait à voir. Après un souper ordinaire (restaurant Stephano's), nous avons très bien dormi dans notre B&B (Spruce Lodge), ce qui nous a permi de nous lever de bonne heure pour commencer notre marche dimanche matin à 9h. Fort heureusement, la pluie était partie pour laisser la place à un ciel complètement sans nuage et un gros soleil. Le début de la piste était cependant bouetteux. Rien de catastrophique, mais c'est jamais très agréable. La chose s'est corsée plus loin. La piste a été transformé en ruisseau par l'eau descendant la montagne. Il fallait donc sauter de roches en roches pour garder les pieds au sec. Ça commencait presque à ressembler à du canyoning des les bouts les plus à pic. Et que dire des passages de ruisseaux, qui était épiques. Heureusement et étrangement, les roches offraient quand même une bonne adhérance. Cependant, ces difficultés ont eu raison de la patience de MC et nous sommes redescendu sans ''summiter'' à environ 1 miles du sommet (soit environ 1h et 600pi de dénivellé). J'étais déçu, mais l'objectif premier est de revenir, pas d'atteindre le sommet. La descente à mieux été que ce que l'on pensait. Ça a quand même fait 4h30 de marche. Mais pour le Mt. Algonquin, ce n'est qu'une partie remise...

View Larger Map