samedi, août 27, 2011

Tour de ville de cusco

L activite principale de la journee fut de faire le tour de la ville de cusco. Nous avons commence par visiter la cathedrale qui est tellement somptueuse que le vatican en serait jaloux. Nous avons ensuite visite les divers sites incas autour de la ville.
Demain nous partons pour un tour de la vallee sacree.
A suivre.

vendredi, août 26, 2011

Voyage puno cusco

Nous avons quitte puno pour faire une ride de bus de 12h qui nous a amener a cusco. 12h pour parcourir environ 350 km ca peut paraitre long mais I'll faut savoir que le trajet est ponctue de 4 arrets dans des sights. La route est aussi tres sinueuse et a flanc de montagne. Surtout considerant le fait que le chauffeur semble etre un adepte de la game du chicken qu I'll partique dans des virages en epignles completement voiles sur le bord d
un precipice. Anyway I'll semble savoir ce qu I'll fait et nous sommes toujours vivants. Aussi nous avons encore battu notre record d altitude lors du passage d un col a un peu plus de 4300 m.

La route est plus ou moins situee dans une vallee au beau milieu de montgne d environ 2000 m. C est magnifique et tres appetissant puisque les montagnes ont l air d etre faites de creme glacee molle.
Nous entreprenons demain un tour de la ville de cusco.
A suivre.

L odeur du gaz

Si on me demandait quel etait le probleme numero 1 du peru alors je dirais que c est l odeur du gaz. Ca sent le pot d echappement presque partout. Pas besoin de chercher bien loin pour trouver la cause a peu pret tout les moyens de transport ont des moteurs completement pourris. Les autres souffres d une qualite d essence inferieure qui fait que toute acceleration est inevitablement suivie d un gros nuage de boucane noire. Sans vouloir faire ma prima donna je dois dire que c est parfois limite tolerable. Le probleme est tellement important que les murs des edifices souffres aussi de cette crasse noire. Imaginez les poumons des habitants. Mais bon j imagine que ca fait parti du depaysement.

jeudi, août 25, 2011

Les iles du lac titicaca

Nous avons quitte le confort douillet de notre hotel de millionnaires pour aller visiter les iles du lac titicaca.
Notre premier escale a ete les iles flottantes de uros. Ce sont des iles produites par les indiens en accumulant des piles de roseaux. Le resultat est tres impresionnants puisque l on marche litteralement sur des roseaux mais le tout est tres stable. J ai hate de vous monter les photos.

Nous avons ensuite vogué pendant 3h sur un bateau sentant l huile comme ce n est pas possible pour atteindre l ille natuerelle de amantani. Nous avons summiter la principale montagne de l ille pour voir un temple dedie a la patchamama la deesse mere de la terre.

Ile etant depourvue d hotel nous avions une chambre chez l habitant. C etait deroutant et surtout tres depaysant. I'll faut savoir que les habitants de l iles sont tres pauvres. Du genre que les poules entrent quelques fois dans la cuisine et qu I'll n y a pas pas d electricite. Nous avons donc mange  directement dans la cuisine de la famille ou la mere cuisinait avec un feu de bois. Ce que nous avons mange fut tres bon mais I'll se rencdre compte que c est personne font de petits miracles avec pas grand chose. Mon espagnol etant plus qu approximatif la communication etait assez difficile. La famille semblait habituee a ce genre de situation et nous avons passe un bon moment.

Le clou de la soiree fut definitivement la fiesta. Notre guide nous avait dit qu I'll y avait une fete sur l iles et que l on pourrait y aller. Nous avons donc repondu si lorsque la famille nous a offert d aller a la fete. Nous avons ete tres surpris quand ils sont arrive avec tout un kit pour nous habiller comme les habitants de l ile. Trop tard pour reculer nous nous deguisons avec l espoir de ne pas etre les seuls tourists habilles de meme. Finalement l ensemble des touristes ont ete reunis dans une salle paroissiale ou nous avons danse les danses traditionnelles. C etait tres bien de la part des habitants de l ile pour nous faire connaitre leur culture.


Nous nous sommes ensuite couche dans un petit lit avec des couvertes en alpaca a la lumiere d une chandelle.

Nous sommes partis le lendemain pour visiter l ile de tequile. C est une tres belle ile et nous avons manger une excellente truite.

Journees de contraste nous sommes revenus dans notre hotel de luxe pour manger des tapas avec du vin en face d un feu de foyer. Notre lit est plus grand que la chambre que nous avions hier. C est vraiment deux mondes.
Nous partons demain pour cusco ou nous allons visite les alentours avant d entreprendre notre trek.

mardi, août 23, 2011

Un the ce coca sur la terasse

Le the de coca est suposer aider pour le mal de l altitude qui ne semble pas nous avoir affecter. Ca goute le the vert et je doute qu on ait un buzz...


Arrivee a puno

Nous nous sommes leves de bonne heure ce matin pour prendre un vol vers puno, ville sur le bord du lac titicaca. La compagnie aerienne locale est d une efficacite remarquable et nous avons atteris sur un aeroport place au milieu de nul part. Pour vous donner une idee c est le genre d aeroport ou on sort directement de l avion sur la piste. Nous avons rejoint notre hotel apres avoir visite un ancien cimetiere pre inca. Notre hotel est tres beau. Ca fait hotel de star comme mc aime. Nous allons prendre le reste de la journee relax puisque nous partons pour 2 jours d excursion sur les iles.
A suivre

lundi, août 22, 2011

Lima Perou

Comment a ete notre journee a Lima? Bienb mais sans etre
extraordinaire. Sans avoir la pretention d avoir tout vu, surtout apres avoir passe seulement 18h dans la ville, je crois pouvoir dire que Lima n est pas une ville a carte postale. Le parc qui longe le pacifique est tres beau, et les plazas ont le charme traditionnel des villes coloniales espagnoles.

De plus, nous avons probablement manque le meilleur pusique nous n avons pas encore visiter le quartier central plus ancien. Cependant, la plupart des batiments que nous avons vus sont assez recents et utilisent liberalement le beton. I'll manque generalement une touche esthetique qui me fait dire que Lima vise probablement l efficacite plutot que la frioriture. Mais bon c est probablement ce que ca prend pour loger 9 millions de personnes.
Mon amie Katty nous a fait un tour de ville en voiture et j ai l impression d avoir fume un exhaust tellement les fumees de moteurs vieillissants sont omnipresentes. Ajoutez a ca les klaxons et le fait que la conduite est encore plus agressive qu a montreal et vous avez un tour de ville pas si reposant que ca. Serieusement vivre a Lima semble d etre loin de la facilite.

Points positifs le poulet est bon et j ai bien hate de vous faire essayer le piscou sour.
La journee a ete longue et nous allons nous coucher pour prendre notre vol pour Puno demain matin. A suivre.

Acheter de la biere au perou

Nous sommes alles a l epicerie pour acheter de la biere et ce fut tout qu une aventure. Je prend une grosse dans le frigidaire, parce qu on ne niaise pas avec ca. Je presente l objet a la caissiere pour payer et elle commence a nous jaser ca. Mon espagnol est plus que primaire et je ne catch rien. Je lui montre mon incomprehension et elle se contente de nous repeter la meme affaire. Heureusement d autres touristes nous traduise l affaire. En gros pour acheter une grosse dans une bouteille en verre , I'll faut en ramener une vide en premier. Biz. Et ou est ce qu on se procure sa premiere bouteille de verre? C est un peu comme le dilemme de l œuf ou la poule. On retourne donc au frigidaire pour se prendre deux cans et on close le deal. Comme quoi, meme acheter de la biere ici peut etre une aventure.

Perou jour 1 Lima

Nous sommes arrivés a lima pour le premier escal de notre voyage. Le vol a ete sans histoire et nous avons fait un premier tour de reconnaissance. Une de mes amie qui habite le ville a offert de nous faire visiter et j ai bien hate de voir ce qu elle va nous faire decouvrir. A suivre.


dimanche, août 21, 2011

Bilan de ma saison de triathlon

Et oui, ma saison de triathlon est déjà finie. Les vacances m'empêchent de compétitionner pendant le mois d'août et le fait qu'il me resterait seulement une course à une semaine après notre retour du Pérou me fait lancer la serviette immédiatement. Je suis globalement satisfait de ma saison. J'ai participé à 6 courses, soit le même nombre que l'an passé. J'ai obtenu 2 podiums, mais aucune victoire malheureusement. Je peux dire que je me suis amélioré puisque le temps me séparant du gagnant a diminué si on compare les mêmes courses faites l'année dernière. Je suis toujours assez ordinaire à la course, mais c'est moins pire que l'an dernier. Le paradoxe est que je me suis amélioré à la course, mais j'en ai perdu un peu en vélo. Il faut dire que le temps d'entrainement est un système de vases communicants, et le temps mis dans un sport est perdu dans l'autre. Curieusement, j'ai un peu diminué mon entrainement en natation, mais je reste parmi les meilleurs. Sans vraiment le vouloir, j'ai pris beaucoup de masse musculaire (je suis rendu à 180 lbs) et je crois que ça m'a ralentit. Des gros muscles, c'est supposé faire avancer, mais le surplus de poids que ça entraine est un inconvénient sérieux pour montrer des côtes en becyk ou pour courir.

Pour conclure, je suis bien content de ma saison, mais je suis content de prendre un break. Mes genoux ont besoin de repos et j'ai moins la motivation pour pousser à l'entrainement. Me changer les idées en faisant autre chose va faire du bien. À suivre l'an prochain!