jeudi, décembre 29, 2011

Vancouver la temperature

Il y a quelque chose de positif a visiter vancouver en hiver: ca fait (presque) apprecier l'hiver quebecois. Je crois qu'il y a plu a tous les jours depuis qu'on est ici. Et on ne parle pas de tit-pluie de 15 minutes: on parle plus d'une pluie quasi-continue avec quelques breves eclaircies. Pas facile pour le moral. Mais j'imagine qu'on finit par s'habituer. Les gens font du jogging a la pluie et ca m'empeche pas personne de sortir.

Est-ce que je prefererait la pluie de vancouver au frette de montreal? Je ne sais pas. Il parait qu'il faut avoir vecu les 2 pour decider.

Sur la photo: un ciel gris mais sans pluie pour notre marche dans le centre-ville.


Vancouver: ou sont les gens?

Sur la photo: le centre ville de vancouver a 8h30 un jeudi. Il n y a personne. Est ce parce que tous sont en vacances? Est ce parce que les gens commencent a travailler plus tard? Est ce qu un virus mortel a ete rependu dans la ville et nous ne sommes pas au courant? Difficile a dire. Etk, c est pas mal tranquille. Meme les cafes sont fermes le matin, tandis que c est la folie furieuse a montreal. L aeroport est lui aussi desert. J imagine que ca restera un mystere.


Ski a whistler: le bilan

Notre visite a whistler se termine et voici mon bilan:
1) ca coute un bras. J'estime que nos deux jours de ski vont avoir coute 50$/h par personne, en exclant les billets d'avion. Le plus cher est evidemment la chambre d'hotel. Nous avons paye 300 $/ nuit pour une chambre sommes toute ordinaire dans le village de whistler. Le ticket de ski coute 100 $/jour et l'autobus coute 100 $/pers. Heureusement, la nourriture est au meme prix qu'ailleurs au pays. Le tout additionne, ca fait du cash en maudit.
2) le staff est vraiment gentil. C'est fou a quel point les gens voulaient qu'on passe un bon moment. Il faut dire que le personnel est surtout dans la vingtaine et que plus de la moitie vient du reste de l'anglosphere (australie, nz, uk, etc) avec des visas speciaux. Je crois qu'on peut attribuer la friendliness du staff a: une directive de la direction, le fait qu'on est en debut de saison, le fait que le staff peut faire une demi journee de ski par jour, une bonne recolte de bc gold, toutes ses reponses.
3) les pistes ne sont pas extremement difficiles. Il y a beaucoup de ski pour expert, mais il y a generallement plus de pitch dans l est. Je ne me suis pas retrouve dans des situations ou je me suis dis "qu'est-ce que je fais la?" comme dans les alpes (avec des traverses a 60 degres entourees de roches). Mon point n est pas de dire que c'est du ski poche, mais plutot different.
4) on a eu de la neige en masse. Il y a toujours un risque a prendre des vacances de ski avant le 1er jan et nous avons ete chanceux. 2 metres de base et au moins 10 cm de nouvelles neige a tous les jours. J'ai eu ma dose de poudreuse dans les bois de whistler ou j'ai regulierement patauge dans 2 pieds de neige. Il n'y a rien de plus satisfaisant que de briser un banc de neige avec ses genoux...
5) le secteur alpin est relativement petit. Le secteur sans arbre de whistler est la ligne entre 1900 m et 2300m. Par comparaison, l'ensemble des centres de ski des alpes sont situes plus haut que la ligne des arbres (de 2000 a 3500 m). Ca fait un plus grans terrain de jeu ou on peut resentir l'incroyable sensation de liberte venant de "la seule piste qui existe est la track que je prend".
6) il y a de la denivelliee en masse. Whistler se targe d'avoir un mille de vertical, c'est a dire que descendre l'ensemble de la montagne equivaut a descendre 2 fois tremblant. Impossible a faire sans arreter.
7) la nourriture disponible dans le village est correcte, mais sans plus. Les gastronomes devraient se mettre en mode "alimentaire".
8) les gangs de gars (anglais) sont vraiment bruyants. Un nombre sensible de voyageurs sont la pour faire le party et ca demande par moment.
9) ce n'est pas facile de reguler sa temperature. Imaginez qu'il fait zero en bas du chairlift et -10 avec un vent de la mort au sommet. Ideal pour une succession de cycles de gel-degel avec frissons garantis dans des vetements humides. Ca devient encore plus sportif quand il pleut en bas du chairlift. Des vetements de tres bonne qualite sont requis.
10) le ski, ca reste un sport de montagne. Avec ses helas. Ainsi, le sommet de whistler etait ferme pour cause de vent a notre 2e journee. 4 personnes ont du dormir dans le bois dans la semaine ou nous etions la parce qu'ils sont alles trop loin. Ils envoient des obus dans la montagne pour controler les avalanches. Toutes de petites choses qui font penser aux precautions de base. Disons que je ne trouvais pas ca genial d etre seul dans le bois avec seulement un cell et sans mon kit habituel de montagne (couteau, flashlight, lighter, sifflet). Serieusement, ce n'est pas overkill meme pour quelqu'un qui reste dans les limites du resort ( mais dans les endroits moins frequentes).
11) les alpes ou whister? Mon cœur penche pour les alpes. C'est plus haut. Il y a une plus grande variete de piste. C'est moins cher. Et c'est plus gros. Un gros centre francais est environ 2 fois plus gros que tout whistler. Pour vous donner une idee, on peut facilement skier toute une journee a tignes sans jamais prendre le meme chairlift.
12) est-ce que j'y retournerais? Surement un jour, mais je preferrarais essayer d'autres stations de l'ouest ou retourner en europe.
13) dans tous les cas, nous avons fait du super ski et ca a ete de tres belles vacances.

mercredi, décembre 28, 2011

Ski a whistler

Nous avons termine notre avant midi de ski sur la montagne de whistler. Il a beaucuop neige durant la nuit mais il pleut en bas de la montagne. Ce n est pas catastrophique puisqu il neige passe 1700 m d altitude. Ca fait qu il y a plein de secteur ou il y a plus d un pied de pourdreuse. Il y a tellement de neige par endroit que ca m a pris 5 min pour trouver un ski perdu dans le bois. Il y a beaucoup de vent et c est assez froid en haut des chairlifts. Ca fait aussi que le sommet est ferme. Dommage puisque j aime bcp le ski quand il n y a plus d arbres.

Tout ca pour dire que ce n est pas une journee facile et les jambes de mc (sur la photo) vont probablement prendre un break cet apre midi.

Notre the est termine et je repars.


Ski a blackcomb

Nous sommes alles voir mon frere habitant en banlieue de vancouver pour noel et nous en avons profiter pour faire un p tit detour pour faire 2 jours de ski a whistler.

Nous sommes chanceux puisque 15 cm de neige sont tombes pendant la nuit. C est une bonne affaire puisqu il y a toujours une incertitude quand a la neige pendant les vacances de noel. En tout cas ca promet.

La station est grosse et nous avons decide de faire une montagne par jour. La premiere sera blackcomb la plus haute (2400 m).

Nous commencons a skier dans le bas de la montagne histoire de s echauffer un peu et surtout puisque le secteur alpin est ferme. Des obus sont tires sur les zones sensibles aux avalanches pour faire descendre la neige instables. Disons qu ils ne niaisent pas avec ca. Le bas de la montagne est assez semblable au mont st anne autant en termes de look (il y a des arbres) quand termes de difficulte. Il y a quand meme des passages etroits qui ajoutent au challenge et a mon bonheur.

Le secteur alpin a ouvert vert 10h30 et c est un autre monde qui s est ouvert a nous. Il n y a pas d arbres il y a moins de monde il fait 5 degres de moins il vente au max et il y a plus de neige. Le secteur alpin n est pas tres a pic mais le 20 cm de neige rend le ski aussi agreable que difficile pour les jambes.

J ai du hiker un peu pour rejoindre le secteur du parc de blackcomb ou il est possible de skier dans d immenses bols couverts de 30 cm de neige fraiche. Le detour en valait la chandelle autant pour le ski que le paysage.

Nous avons termine notre journee a faire les longues runs faciles situes sur le pourtout de la montagne. Une descente peut faire plus de 5 km et prendre plus de 15 min. Ca premet de faire du tourisme et de profiter du paysage.

Pour conclure ce fut une super journee de ski et consulter ce blog pour en savoir plus sur la journee a whitler qui nous attends.