lundi, décembre 31, 2012

se nourrir a roatan

notre diete ressemble a ceci: on prend un balleada aux oeufs chez cindy le matin et un lunch special pour deux le midi. btw le balleada est l'equivalent local du taco et cindy est la proprio du shack a bouffe situe a cote du centre de plonge. son lunch special est constitue de riz, beans, bananes frites et de poisson ou viande. le tout coute 5$ et c'est tres bon. on se cuisine le soir, ca nous occupe et on se fait un mix aux saveurs des iles.

le plus interressant ici est la cultre de la sauce picante. les plats se sont pas epices, mais il y a toujours 2 ou 3 bouteilles de sauces picantes sur les tables. et il y a des mix maison de piments marines et haches servi dans des bocaux a mayo recuperes. c'est tres fort, tres bon, et tres authenique. et on a pas ete malade, a date.

il pleut

on a beneficie d'une temperature superbe a date. mais la, on a des ondees tropicales au demi heure. et la meteo est pas mal pareille pour le reste de la semaine. notre plan de la journee etait de louer un char et de faire le tour de l'ile, mais ca va etre remis a plus tard. on va peut etre pogner une plongee en aprem si une place selibere sur la bateau. ou ca sera une journee pas mal relax.

houston, we have a problem

nous avons booke les plongees du matin hier. un autre quebecois sur le bateau nous dit:watch out la gang de morons. une petite famille avec 3 garcons entre 12 et 16 ans embarque alors sur notre bateau. ils sont tres sympathiques et ils nous disent qu'ils viennent de houston, texas. c'estl un peu le bordel lorsque vient le temps de s'habiller, mais une fois dans l'eau , un des gars me dit qu'ils revient d'un camps de plongee ou il aurait fait approx 100 plongees en un mois. ca ne sera pas si pire que ca je me dit.

on descend et un des gars remonte immediatement puisqu'il a un probleme avec une oreille. sa plongee est terminee. mc remonte aussi puisque son detendeur ne lui donne pasassez d'air. elle redesendra ensuite. j'ai pour ma part tres mal aux sinus et je dis au divemaster que je ne pourrai pas aller tres creux. ca ne commence pas bien.

l'ensemble de la famille texane ne sont pas du monde une fois rendue dans l'eau. ils bougent partout, ils se rentrent dedans et c'est une d,job a temps plein pour nous de les eviter. ils sont fatiguants en maudit. les gars bougent tellement qu'ils ont passe leur air assez vite. bonne affaire. il reste mc, moi, la divemaster et les deux parents. a un moment donne, le pere decolle, comme s'il voulait aller rejoindre ses gars sur le pallier de decompression. sans faire de signe au divemaster sa femme part en sa direction. mc, la divemaster et moi avons tous la meme : expression faciale: what the fuck! il n'y a pas grand chose a faire et on continue la plongee. c'est alors que le couple revient coome si ne rien etait. incroyable. et c'est la que la divemaster pogne un lion fish au harpon. celui ci ne voulait pas mourir malgre 2coups de harpon et 3 tours de couteau dans la tete.

pour finir , mes sinus ont exploses au palier de decomp et j'ai fini avec le masque en sang. freakant en maudit. je n'ai pas fait la 2e plongee.

en tout cas, c'est la plongee la plus folle que je n'ai jamais fait. et maintenant, on check le book du bateau pour etre certain qu'on ne soit pas avec les texans.



west bay watch

on a pari la wtaeraxi pour revenir de west bay. a mi chemin, un voilier amarre utilise sa sirene pour attirer l'attention du watertaxi, pour aller au bord probablement. c'est alors qu'on voit un couple d'asiatique accroches a un kayak renverse dans l'eau. ils nous disent qu'ils se sont coupes sur le corail et qu'ils prendraient bien un lift pour revenir a leur hotel. je les tire pour les mettre dans le watertaxi, ou je constate qu'ils sont pas mal coupes. on les laisse a leur hotel. disons qu'on ne s'attendait pas a effectuer au sauvetage a roatan!





samedi, décembre 29, 2012

arrivee a roatan

bon, j'imagine que plusieurs souhaiaient une pureuve de vie de notre part depuis un bon bout de temps. a ma defense, obtenir l'internet ici reste un defi, et ben franchement , on avait d'autres choses a faire que de gosser avec ca.

cela dit, voici un resume du debut de nos vacances.


nous sommes parti en pleine tempete, a notre grande surprise et aussi a notre grand soulagement. les grattes de l'aeroport sont deinitivement plus efficaces que clle du plateau. le reste est sans histoire et la pemiere biere etait debouchee a 14h.

nous avons plonge une fois hier apres midi. tres belle plomgee avec une grosse tortue.



nous avons plonge 2 fois ce matin. c'etait cool. nous avons passe l'apres midi a la suberbe plage de west bay. notre couleur est passe de ours polairea homard. la nuit va etre longue.

nous allons plonger 2 fois demain matin et probablement aller a sandy en pm. relax quoi.

la suite un de ces 4.

mardi, décembre 25, 2012

Joyeux Noel !


Réponses à mon quiz de Noel.


Réponses:

1. De quel pays vient St-Nicolas, l'ancêtre du Père Noel ?
Turquie. St-Nicolas est un big deal en Allemagne, mais y a oeuvré majoritairement en Turquie.

2. Quel est la salutation écrite par le Père Noel en réponse aux lettres envoyées au code postal H0H0H0 ?
Salut mon petit chou. Il existe des variantes, mais celle-ci est la plus populaire et la seule incluse dans le quiz.

3. Les canadiens vont dépenser en moyenne 1182 $ par année pour Noel. Ce montant est le plus proche du PIB par habitant de quel pays ?
Tchad. Et oui, les canadiens vont dépenser à quelques semaines ce que produit un tchadien pendant un an. Et là, on ne parle même pas de ce que ce dernier gagne par année.

4. Combien de temps faut-il boxer à la Wii pour dépenser les calories ingérées dans un repas de Noel traditionnel ?
2.7 h http://www.popsci.com/science/article/2012-12/how-work-your-holiday-dinner-infographic

5. Vous achetez un cadeau valant 100 $. Quel est la valeur perçue par celui qui le recoit ? (à combien celui-ci évalue-il la valeur du cadeau)
80%, c'est passé à la radio hier. Et oui, les gens sous évalue la valeur de ce que vous leur donnez. Triste.

6. Combien de $$ vont s'ajouter à votre bill d'hydro si vous allumez pendant 3h les 500 ampoules d'un arbre de Noel placé à l'intérieur d'une maison québécoise typique alors qu'il fait -10 C à l'extérieur ?
0 $. L'électricité envoyée dans les lumières produit de la chaleur. Cette chaleur chauffe la maison autant que le ferait une plinte électrique (on assume qu'elles fonctionnent pour maintenir la température de la maison à un degré constant). Il n'y a donc pas de dépense additionnelle.

7. Quel est le truc pour ne pas se faire vendre une épinette plutôt qu'un sapin ?
Les aiguilles du sapin de sont pas rondes. Et je doute que vous avez un gauge Pantone sous la main lorsque vous achetez un sapin.

8. Est-ce que les produits de détoxification du système après le temps des fêtes sont bénéfiques ?
Faux. http://www.lepharmachien.com/mythes-fetes/

9. Vous êtes dans un party de Noel de VMD en fin de soirée. De quel animal devez-vous vous méfier ?
Ceux qui étaient là après minuit au dernier party peuvent témoigner de la férocité des cougars.

10. Dans quel pays est-ce que le Père Noel ne peut pas trouver de rennes ?
Slovaquie. Le renne a plusieurs noms, selon où il se trouve (renne, caribou, etc.). Ceux qui ont vu Skyfall savent qu'il y en a en Écosse (UK). http://en.wikipedia.org/wiki/Reindeer

Joyeux Noel !

jeudi, décembre 20, 2012

Quiz de Noel

Mon quiz de Noel pour le bureau. Allez-vous réussir mieux que le gagnant à 6 bonnes réponses sur 10 ?
http://goo.gl/78f1h

jeudi, décembre 13, 2012

Y'a pas le feu

Mardi matin, le boss passe dans mon bureau et il me dit: "tu as donc ben l'air magné". Et je lui réponds: "ça se peut, j'ai failli passé au feu hier". Fin des questions....

L'histoire: on a été réveillé à a peu près 1h du matin par le cri d'un détecteur de fumée. Je descend l'escalier vers le bruit pour constater qu'une flamme d'approx 9 pouces sort de l'un des thermostats. Il y a du bruit, il fait noir, je viens de me reveiller: c'est presque dur à croire. MC s'en vient et capote disons un p'tit peu.

Je suis alors allé coupé le courant asap et j'ai mis du soda sur l'engin pour éteindre les flammes. Je me disais bien qu'il y aurait encore plus de dommage avec un extincteur. Ça s'est éteint rapidement, tellement que le gypse n'est pas vraiment atteint.

Mais le coeur du thermostat est crammé d'aplomb. Ça venait vraiment d'en dedans.

MC a appellé les pompiers pour être certaine que le feu n'était pas rentré dans le mur. Pas de problème.

On a donc dormi plutôt mal, avec le chauffage complètement arrêté. Une chance qu'il ne faisait pas froid dehors.

Le lendemain, j'ai changé tous les thermostats, acheté un autre détecteur du fumée (y'en a presque un par pièce maintenant) et acheter le plus gros extincteur disponible à la quincaillerie (après que l'un de mes amis m'est conté une histoire de feu qui se concluait: tsé les p'tits extincteurs en dessous de l'évier, ça te donne 2-3 shots max).

Une p'tite recherche sur les internets m'a indiqué que le modèle du thermostat en question (de marque UPM) faisait l'objet d'un recall. Est-ce que vous suivez-ça les recalls de thermostat vous ? Moi non. Et j'estime que l'endroit où je l'ai commandé (costco.ca) aurait pu m'avertir puisqu'ils ont ma commande, mon adresse, mon email, mon tel. Et ils pourraient aussi répondre à leur service à la clientèle puisque je les ai contacté pour éviter que d'autres passent au feu.

On peut dire qu'une chance qu'on était là, parce qu'il n'y aurait probablement plus de condo et les chats auraient été rotis.

Opération nettoyage des murs pour enlever l'odeur de fumée électrique en fin de semaine.
Posted by Picasa

lundi, décembre 10, 2012

Sprint de Québec

Vous avez probablement entendu parlé qu'il y avait une course de ski de fond à Québec en fin de semaine dernière. Et juste en face du parlement en plusse. Et bien, je participais au volet amateur du "sprint de Québec", ce qui m'a donné le droit d'emprunter le même parcours que les compétiteurs de la coupe du monde.

Le format était un peu particulier: on parlait d'un sprint de seulement 850 m. C'est court (une course de ski de fond fait généralement 5 km min), mais un sprint c'est intense et ça serait un peu comme dire à Usain Bolt qui ne force pas vraiment. Faque...

Le parcours était un genre de serpentin placé juste en face du parlement, avec le finish sur Grande Allée, rien de moins.

Le format est "contre la montre", c'est à dire que c'est celui qui a le meilleur temps qui gagne. Les départs étaient en vague de 4. Disons que je n'imagine même pas un départ de masse sur cette piste.

Je me suis préparé autant que possible pour la course. J'ai fais du ski à roulette à toute les fins de semaines depuis 1 mois et j'estime que mon bagage de triathlon me donne une base qui a un minimum de bon sang (au moins, ça marche sur le psychologique). Mais bon, ça veut quand même dire que je vais faire du ski la première fois de l'année dans une course. Pas idéal.

Je me suis donc présenté à Québec 1h avant la course. Heureusement, il y avait une piste d'essai où j'ai pu skié 5 minutes. Ma réaction a été: ho boy! Ça glisse pas mal plus que je le pensais. C'est très différent du ski à roulette. Et là, je me voyais faire le front du journal de Québec avec la mention "Crash épouvantable au sprint de Québec".

Tout ça pour dire que 30 minutes plus tard, j'étais au départ avec 3 autres personnes, avec la ferme intention de gagner au moins ma vague. J'ai été le dernier au départ, mais c'est là que je me suis souvenu du dicton de mon cousin Guillaume: "il ne faut pas partir en lion et finir en chaton".

J'ai donc dépassé mon premier adversaire dès le 1er virage. Je pensais resté bloqué derrière les deux autres, parce du skate, ça prend de la place. J'ai dépassé le 2e après une petite montée et le dernier au dernier virage. J'ai vu que celui ci semblait fatigué et c'est au sprint final que j'ai enfoncé le clou dans le cercueil. J'ai gagné ma vague avec approx 25 m d'avance. Ho yeah !

Résultat final: 15e sur 115, avec un tour en 2min 30 (BTW: les pros ont fait 2 tours en 3min 30).

J'ai beaucoup aimé mon expérience. Le parcours était vraiment super et l'organisation excellente. Ça compense le 5h de char pour 2 min de ski!




dimanche, novembre 04, 2012

J'ai enfin mon MBA

J'ai enfin mon MBA! Je suis allé à la graduation et j'ai le papier.C'est le courronnement d'un peu plus de 3 ans d'efforts, ponctuées de travaux d'équipe qui n'en finissent plus, de belles fins de semaines passées à travailler, et d'autres plaisirs semblables. Je dois dire que ça n'a pas été facile par moment, surtout au début. Ça a pris beaucoup d'adaptation pour que je m'habitue à l'horaire. Mais après un certain temps, c'était devenu naturel et je me cherchais quoi faire lorsque les cours étaient terminés.

Mais il y a beaucoup de positif: je crois avoir une bien meilleure vision de l'environnement d'affaires et j'ai sérieusement augmenté mes compétences. Les dicussions dans les classes m'ont fait voir la diversité des points de vue et comment aborder un problème avec une attitude considérant toutes les parties prennantes. J'ai amélioré mon anglais, mais pas autant que je l'avais souhaité. J'ai bien apprécié mon passage à Concordia: les professeurs sont généralement excellents et il y a des gens de qualité parmi les autres étudiants. Je n'ai pas pu réseauté beaucoup et je crois que c'est en partie parce que les étudiants à temps partiel sont assez pressés et ça laisse moins de temps pour ce genre de chose.

Quel est mon next step? Je vise un poste de gestionnaire puisque je m'y sens prêt et j'apprécie la gestion de personnel. Mon type de poste idéal serait quelque chose comme directeur marketing pour une entreprise qui souhaite passer au niveau supérieur pour tout ce qui est marketing sur internet. Cela dit, je suis très bien chez Disnat et il n'y a pas le feu.

Finalement, je tiens à remercier Marie-Claude, mes parents et mes amis pour leur support.

mardi, octobre 09, 2012

Vélo de montagne au parc des gorges de Coaticook

Faire du vélo de montagne autour de Montréal, ce n'est pas facile. C'est plus ou moins illégal sur le Mont-Royal, Bromont a fermé ses pistes de XC et il n'y a pas grand chose de digne de mention dans les Laurentides ou en Estrie. Assez déprimant pour quelqu'un qui a habité dans la mecque québécoise de la bouette: Québec.

Tout ça pour dire que j'étais dû pour une ride de qualité et j'ai fais les 2h de route qui me séparait de ce qu'on m'avait décrit comme l'Eldorado du vélo à l'est de Trois-rivières: le parc des gorges de Coaticook. Situé près du centre-ville, le secteur accessible aux vélos de montagne est taillé sur un flanc de montagne où on a maximiser le nombre de pistes au mètre carré. Nous avons donc des pistes sinueuses qui montent et qui descendent: du bon vélo de montagne quoi!

Pour fins de comparaison, je devrais que les sentiers ressemblent plus à des sentiers potentiels de raquette qu'aux sentiers de ski de fond où sont habituellements les pistes de vélo de montagne. Ça fait des streches assez courtes où il est difficile d'aller très vite (j'ai jamais mis ma grosse plate), mais où on ne monte pas sans plus finir comme dans les centres de ski alpin. Les pistes sont sinueuses, avec pas mal de racine. Ça a rendu la conduite disons très sportive la journée où j'y suis allé puisqu'il venait juste de pleuvoir et les feuilles d'automne avaient commencé à tomber.

La navigation est facile: il y a 1 piste de 60 km divisée en 30 bouts. Le plus simple est de les faire à la suite, ce qui prend approx 3h (faisable en 2h15 si vous connaissez la place à ce qui parait). Le niveau de difficulté est indiqué, mais je n'ai pas vraiment vu la différence. Généralement, je déconseillerais d'initier quelqu'un au vélo de montagne là-bas (la piste autour du Bromont est un meilleur choix pour ça). J'en ai eu pour mon petit change, moi qui suis un ex-coureur faisant maintenant seulement du vélo de montagne à l'automne.

Tout ça pour dire que c'est une des plus belles places où j'ai pu faire du vélo de montagne au Québec. Et il parait que les pistes de East Ruterford situées tout près sont aussi digne d'intérêt.

NB. L'entrée coûte 10$ et ça comprend une carte. Génial.

dimanche, septembre 30, 2012

Yole à Québec



Posted by PicasaMon cousin Guillaume (celui qui chauffe le bateau sur la photo du haut, à côté de la voile) fait depuis quelques années une activité vraiment intéressante: de la yole de Bantry. De kossé? La yole est un bateau datant du 18e siècle qui a été sorti des boules à mite par un type qui voulait créer une activité pour les jeunes. Ainsi, des répliques du bateau originale ont été produite pour des des jeunes s'entrainent et se rencontrent lors de compétition internationales. Ce n'est pas rien. En tant que bateau, la yole est un bateau de bois qui peut marcher autant à rames qu'à la voile. L'équipe de yole de Québec fait des sorties publiques où il est possible à tous de faire un tour de voile gratuit sur le fleuve St-Laurent. J'ai été invité est j'ai rapidement accepté puisque c'est pas mal mon genre d'activité.

L'après-midi a commencé par une courte explication sur comment fonctionne l'embarcation, et surtout comment ramer. Il faut être synchro pour que ça marche, d'où la phrase préférée de Guillaume: "Un bateau synchronisé est un bateau performant". L'effort à la rame est à la discrétion du sujet. Je me suis donné pas mal et j'avais une p'tite fatigue à la fin de la journée. Le bateau avance pas pire, mais nous étions littéralement contre vent et marée, ce qui fait que nous avons cessé d'avancer à un certain moment. Ce fut alors le temps d'hisser les voiles et de manoeuvrer un peu. La voile de la yole est vraiment plus compliquée qu'une voile standard, mais ça démontre qu'aucun apprentissage ne peut résister à la répétition. La vitesse à la voile est impressionnante et c'est toujours mieux que de ramer. Nous sommes ensuite rentrer à la marina après quelques manoeuvres. C'était vraiment un bel après-midi. Je recommende à tous d'essayer la chose, ça permet de voir le fleuve et Québec autrement.

samedi, septembre 29, 2012

St ambroise ale millesime 2010

Ca faisait longtemps que j'avais cette biere en stock et je me suis enfin decide de la boire. Cette biere a ete brassee pour etre vieillie et le fait que je l'ai oublie pendant presque deux ans lui a fait le plus grand bien.

Au gout, cette biere est vraiment speciale. Ca m'a pris du temps avant d'identifier l'arriere gout qui va chercher un peu d'agrumes et de raisins secs. Je suis finalement d'accord avec l'etiquette pour dire que cette biere rappel le plum puding.

Il y a pas mal de biere de ce genre sur le marche, mais je trouve que la st ambroise millisimee est l'une des meilleures. C'est aussi l'une qui goute le plus la biere, fait paradoxal.

A essayer


mardi, septembre 18, 2012

La tomatina


Il y a la tomatina en espagne où les gens se lancent des tomates et il y a notre tomatina où nous processons une quantité incroyable de tomates pour faire assez de sauce pour passer l'hiver (le spaghetti est un favori ici). La première étape consiste à faire vieillir les tomates, une semaine après leur achat suffi. Il faut ensuite les faire blanchir pour les passer dans la machine qui enlève la peau et les pépins. Le tout va assez bien, mais deux caisses d'un boisseau chaque a pris la journée. Mais ça fait quand même 28 pots de 1 litre!

Posted by Picasa

Chronique vin: Rieflé Riesling

 Ce vin est probablement l'un des meilleurs riesling que j'ai eu la chance de boire: il a le nez des grands riesling doux tout en ayant de vivacité (et relativement peu de sucre). Vraiment bon, c'est de l'importation privée donc un peu difficile à trouver. Prochaine dégustation l'année prochaine. 9 sur 10.

Mont Mansfield

 Je commence à être abonné au Mont Mansfield et j'ai des bonnes raisons: pas trop loin de Montréal, pas d'approche, de la roche nue au sommet, c'est parfait quoi. C'est encore mieux quand la météo est glorieuse comme en fin de semaine. Regadez ce ciel bleu, c'est rare au sommet d'une haute montagne!
Posted by Picasa

vendredi, septembre 14, 2012

Chronique biere: ilegarde.

La ilegarde est une biere assez particuliere. C'est une ipa de style belge. Elle tire donc 9% tout en ayant pas mal de houblon. C'est pas pire, mais je trouve que l'alcool est un peu trop pour rien. 7 sur 10.


Chronique biere: la houlonniere

Je m'attendais a une explosion de houblon juste en regardant l'etiquette, mais finalement la houblonniere est ine ipa bien balancee et qui a du corps. Fait surprenant elle sent legerement la poire. Mais c'est tres subtile. Tres bon 7 sur 10.


dimanche, septembre 09, 2012

Crete jour 5: plateau de Lathsi

Nous avons remonté les falaises pour rejoindre le plateau de Lathsi, une zone d'agrculture située à peu près au milieu de la Crète. C'est un endroit où on va voir les traditionnels moulins à vent utilisant une sorte de voile. Au passage, nous sommes aussi allé voir l'autre grotte qui se réclame la paternité de Zeus.



samedi, septembre 08, 2012

Crete jour 4: Iraklion et Knossos

Nous avons passé notre avant dernière journée en Crète à visiter la ville d'Iraklion et son marché , mais surtout les ruines de Knossos. Knossos était le palais de la civilisation minotéenne, qui a précédé les grecques "classiques". C'est ce palais qui a créé la légende du minotaure.

mercredi, septembre 05, 2012

Mont Psiloritis, Crete

Une des raisons qui nous a poussé à aller en Crète était la possibilité de faire du hiking. L'ile est traversée par une chaine de montagne culminant à environ 2000 mètres. Plus que suffisant. Avant de partir, j'avais trouvé un site décrivant une trail permettant de monter sur le plus haut sommet de la Crète, le Mont Psiloritis. C'était très bien détaillé et le fait que le sommet fait partie d'une trail européene (la E4) me rassurait quant aux indications.

Notre journée a commencé par une ride de char d'environ 1h30 où nous avons monté des lacets à flanc de montagne. C'était souvent épeurant et j'ai surnommé cette route "el camino de la muerte" en référence à son équivalent bolivien. Disons que MC n'a pas trouvé que la ride était très relaxante.


La base de la montagne est située sur un plateau culminant à approximativement 1000 m où il n'y a que des roches, quelques chèvres et un restaurant au bout de la route.

C'est à ce restaurant que nous avons parké le char et que nous avons commencé notre ascension où le premier repaire est une des grottes qui se disputent la paternité de Zeus. Passé la grotte, nous avons monté dans ce qui semblait être la trail pour nous rendre compte 15 minutes plus tard que ça n'avait pas rapport. Le fait que nous étions perdus fut confirmé par un autre groupe de hikers qui cherchaient eux aussi la trail.

C'est finalement en redescendant vers le restaurant que nous avons vu ce qui est probablement le trail-head, mais on était loin de la piste marquée avec des poteaux de métal qui avait été décrite dans mon site. MC ayant perdu son mojo, nous sommes revenus au char pour commencer une descente encore plus épeurante que la montée. Ho yeah!

Même si j'ai été décu de ne pouvoir summiter, la ride de char était toute qu'une aventure en soi.

lundi, septembre 03, 2012

Crète jour 2: Chania

Nous sommes allés de l'autre côté de l'ile pour visiter ce qui est probablement la plus belle ville de la Crète: Chania (qui se prononce Kania). Cette ville se caractérise surtout par son port vénitien très bien conservé (les vénitiens runnaient le show ici pendant la rennaissance).

Nous avons ensuite terminé notre journée à l'une des plages les plus désertes de l'ile.

jeudi, août 30, 2012

Crete: jour 1

Je reviens dans le temps pour parler de la Crète.

Notre première journée fut consacrée à la visite des trois villages situés en haut de la côte qui supplante d'Hersonisos. C'est trois jolis petits villages typiques.

En soirée, nous sommes allés voir un spectacle de danse folklorique. C'est assez spécial la danse grecque et les gars font pas mal toute la d'job. Le clou de la soirée fut quand le toit amovible de la salle s'est retracté pour qu'on ait un souper à la belle étoile. Le plus intéressant n'était pas le firnament, mais plutôt la réaction de Marie-Claude quand elle a entendue un grondement (celui des moteurs). Elle était persuadée que l'édifice allait s'écrouler sur nous et que nous allions finir nos jours en Grèce. Fait à noter: une p'tite salle paroissiale en Grèce a un toit amovible, mais on se demande encore quoi faire avec celui du stade Olympique....

mercredi, août 29, 2012

De retour à Mourial

Nous sommes enfin de retour à Mourial après 10h de vol avec des films ultra poches, une attente interminable à l'aéroport et pour finir, une ride de bus pour nous rendre chez nous.

Nous avons passé un très beau voyage et rien de croche nous ait arrivé. Nous sommes bien content.

Je vais publier les photos sous peu.

mardi, août 28, 2012

tour de athenes

nous avons fait aujourd hui le tour du athenes touristique, avec une visite obligee au parthenon. le tout etiat vraiment interessant et nous avons ete gates par une meteo pas trop chaude, c a d 30 degres c. tres suportable.




nous repartons demain pour mourial. en esperant que ce ne sera pas trop gris, parce qu'ici il a toujours fait beau. c'est pas trop complique, on peut se reveiller ici non pas en se demandant:'' est ce qui va faire beau'', mais plutot en se demandant a quel point il va faire chaud''. la vie est injuste!