mercredi, mars 21, 2012

West end


À voir les photos, vous serez surpris de constater que le village de West End est le coeur récréatif de Roatan. La main faisant max 1 km est une rue de sable bordée par des restaurants, bars et dive shops. Les bâtiments sont assez hétéroclites, un peu comme si des rallonges avaient été ajoutées à une première structure.  L’esthétique de l’ensemble est intéressant et personnellement, je trouve que West bay est à l'image de ses habitants: laid back et hétéroclites.


C’est quelque chose de frappant ici : tout est super relax. Autant les visiteurs que les habitants. Il n’y a pas de rush et la vie suit son cours. Pas vraiment le choix, ce n’est pas comme s’il y avait un paquet d’affaires à faire. La raison de vivre ici est la plongée et la plage, deux activités qui se prête bien à ce mode de vie.
Il y a à peu près tous les types de restaurants : cabane où travaillent et mangent les locaux, restaurants terrasses tenus par des chilleux qui ont décidés de plaquer leur emploi précédent, restaurants un peu plus chics, etc. La seule chose qu’il manque est de la vraie haute gastronomie, mais j’imagine que ce n’est pas le focus des visiteurs de l’ile.

La nourriture est bonne. J’ai mangé une soupe de conches (mollusque vivant dans les coquillages permettant d’entendre la mer) vendue dans la petite cabane à coté du dive shop et c’était réconfortant. Le souper a consisté en un pad thai au restaurant thai de l’endroit, qui est aussi l’un des plus cher à 25$ par personne, bière comprise. Et les burittos servis sur le bord de la rue sont très bons, donc je suis heureux.
Émilie et moi sommes sortis hier pour fêter la St Patrick. Nous avons pris une bière dans un couple de bars pour finir à la quasi-discothèque de l’endroit. Là joue des tounes datant d’au moins 3 ans, ce qui est à mon avis très typique des bars du sud. La piste de dance est assez tranquille puisqu’il n’y a pas beaucoup de monde sur l’ile. Mais bon, à 2$ la bière, on est pas là pour chialler.

Aucun commentaire: