lundi, août 06, 2012

Triathlon de Ste-Agathe

Je participais en fin de semaine à mon dernier triathlon de l'année: le triathlon de Ste-Agathe. J'avais beaucoup d'espoir par rapport à cet événement puisque la distance mi-sprint/mi-olympique me favorisait. Aussi, j'avais gagné cette compétition il y a 2 ans et j'avais donc la ferme intention de rééditer l'exploit.

J'ai souvent de mauvais départs à la natiation, ce qui me fait manquer le groupe de tête avec lequel je peux nager si je pogne une draft. Puisque j'étais là pour gagner, je suis parti rapidement pour suivre les premiers jusqu'à ce que je sente que je manque d'air. Et on ne parle pas d'essoufflement, mais plutôt d'hyperventilation. C'est comme si mes poumons n'arrivaient pas à se remplir et se vider correctement. C'est assez paniquant et j'ai dû faire un bon 30 secondes de brasse tête sortie de l'eau pour que ça revienne à peu près normalement. Je suis reparti moins vite, mais j'ai dû arrêter pour respirer environ 4 fois dans la course. C'est quelque chose qui m'est arrivé quelque fois dans l'eau froide, mais je doute que ça ait été le problème puisque l'eau était à 22 oC. Ca pourrait aussi être mon wetsuit qui me compresserait la poitrine, mais celui-ci est loin d'être serré. Je pense que ça va rester un mystère. Tout ça pour dire que j'ai dû perdre 1 ou 2 minutes dès la première épreuve. C'est un peu décourageant.

J'ai ensuite assez mal transitionné et je suis parti en vélo sous la pluie. C'est quelque chose qui m'avantage puisque j'ai de la misère avec la chaleur et je me considère un assez bon conducteur capable de négocier les virages même si les conditions ne sont pas excellentes. Compte tenu de la distance assez faible de 27 km, j'avais pour stratégie de me faire mal en vélo et de voir après à la course. Cependant, je n'ai jamais réussi à vraiment pousser. Mon cardio ne montait pas et mes jambes ne tournaient pas. Je n'étais pas vraiment surpris puisque ça avait été comme ça lors de mes entrainements de la semaine. Il y a des cycles dans l'entrainement et j'étais dans le creux de la vague. J'ai gardé 3 semaines entre chaque course cette année avec comme seule exception de prendre seulement 2 semaines d'entrainement avant Ste-Agathe. Au moins, je saurai quoi faire l'an prochain. À la moitié du parcours, j'ai décidé de prendre les choses comme elles sont et de me fier plus à mes sensations qu'à mon cardio pour finir la course. J'ai aussi décidé d'avoir du plaisir puisque c'est ma dernière course de l'année. J'ai donc terminé le vélo en forme pour entreprendre les 8 km de course de la dernière épreuves.

La pluie alors terminé m'a grandement aidé puisque la température était très confortable. J'ai pu courir à un bon rythme sans surchauffer comme d'habitude. J'ai terminé le parcours de course avec le sourire sans être complètement détruit. Vraiment, la température a plus d'influence sur ma performance que le parcours.

J'ai terminé 5e sur 23 dans ma catégorie et 18e/114 overall. Not so bad. Ça me fait une minute de moins qu'à ma dernière participation. Je m'améliore au moins.

Ça clot ma saison courronnée de une victoire et une 3e place. C'est à la hauteur de mes attentes et je suis bien content. Surtout lorsque je pense que je considérais ma saison comme fichue en mars.

 Je me demande si je vais refaire du triathlon l'an prochain. Mes genoux restent problématiques et il n'est pas impossible que j'aie envie de passer à d'autres choses. On verra.

Finalement, ma saison de course n'est pas complètement terminée puisque je suis toujours inscrit au marathon de Montréal. C'est le temps que j'augmente mon mileage de course!

Aucun commentaire: