samedi, mars 24, 2012

Retour au Québec

Les vacances au paradis sont terminées et je pars pour mon stop-over à Atlanta à midi. Je devrais arriver à Atlanta à 19h, ce qui fait que je devrais avoir le temps de passer quelques heures au centre-ville. Mon objectif est de manger du southern-style fried chicken avec un thé glacé!

vendredi, mars 23, 2012

Les chats relax

Il y a quelques chats au dive shop et je peux vous certifier qu'ils sont bien traités. Un chat standard, c'est relax, imaginez un chat des caraibes.


La monnaie du Honduras

La monnaie ici s'appel le lempira ou lemps. La meilleure chose avec les lemps est qu'ils ne valent pas chers. 20 lemps valent 1$ et les prix sont globalement la moité des prix canadiens. Par exemple, un gros diner dans le meilleur snack shack coûte 100 lemps, ou 5$ et une bière dans un bar vaut 50 lemps ou 2.5$. C'est vraiment le fun d'avoir le taux de change de notre bord parce que ça ne sert à rien de compter pour savoir combien coûte quelque chose: le prix est toujours "c'est pas cher".

Le fait que 20 lemps égalent toujours 1 USD fait que le dollar US est accepté partout sans question. Ce n'est pas rare de payer en lemps et de recevoir du US en retour. Et vice versa.

Le seul problème avec le paiement ici est que payer ou retirer de l'argent avec une carte de crédit coûte un spread incroyable de 16%!!!. Retirer avec une carte de débit coûte 3$ par transaction, mais les guichets qui le permettent sont particulièrement rare. Je recommenderais alors à un visiteur de venir ici avec 500-1000 USD et de repartir avec le reste. Plus simple et plus économique.

jeudi, mars 22, 2012

4e journée de plongée

La journée d'aujourd'hui a pas mal à l'image des dernières: relax. Nous sommes allés faire du snorkeling à West Bay en avant midi et nous sommes allés plonger en aprèm.


 C'est pas mal ça. Le problème est que je commence à prendre goût au beat des vacances et je m'en viens de plus en plus relax. Ce qui n'est pas exactement mon genre en vacances. Faut croire que cette ile à un effet spécial.

Le balleada

Le balleada est LE plat des iles (de Roatan et Utila). C'est l'équivalent local du taco. La pâte est plus elastique, ce qui rend la chose encore plus savoureuse. La tortilla est toujours beurrée avec une purée d'haricots rouges et la garniture peu être des oeufs, du poulet, du boeuf ou etc. Ma version préférée est celle aux oeufs qui constitue fréquemment mon déjeuner. Je vais tenter de reproduire la chose au Québec, mais Émilie m'a dit que c'était presque impossible puisque c'est le genre de recette qui se transmet de mères en filles.


3e journée de plongée

Hier a été ma journée la plus relax du voyage. Je prévoyais aller faire de la planche à voile le matin, mais j'ai malheureusement choisi LA journée où il n'y avait pas de vent. C'est la vie, et j'ai fais du snorkeling à la place.


Je suis allé plonger à la plongée de 14h30 et c'était pas pire, comme toujours. Cependant, j'ai préféré les plongées du matin, qui sont un peu plus profondes. Ma stratégie de me limiter à une plongée par jour a fonctionné puisque je n'ai pas eu de problème d'oreille. Bon deal.

Émilie nous a fait un spag hier soir et c'était très bon. Avec du vin en plusse, denrée relativement rare ici.

Découverte de la journée: du rhum, ça gèle.

Juste pour vous dire que nous avons upgrader sérieusement notre habitation. C'est un bungalow avec deux chambres et une cuisine. C'est pas le luxe, mais c'est pas pire.

La plan pour aujourd'hui est de faire du snokerling à West Bay et de faire la plongée de 13h en famille.

mercredi, mars 21, 2012

La plongée à Roatan

J'en suis à ma 4e plongée à Roatan et un nombre incalculable de sorties en snorkeling et je dois dire que c'est vraiment bien ici. L'ile est entourée par un reef situé à 300 m du bord et ça fait de courte ride de bateau pour se rendre au site ou du snorkeling exceptionnel pour ceux qui peuvent nager l'aller-retour.

Ce que je trouve le plus caractéristique ici sont les canyons, c'est à dire des espèces de vallées dans le corail où il est possible de nager en plongée. Ça rend la manoeuvre challengeante et il y a souvent des homards ou autres espèces exotiques.


Roatan est aussi l'endroit où j'ai vu la plus grande diversité de faune marine de toutes mes plongées. Si mes souvenirs sont exacts, il y avait plus de poissons en nombre en Égypte, mais ils sont plus variés ici. Les corails est aussi très beau. Finalement, c'est pas mal hot.


Les expats

Comme mentionné précédemment, Roatan est peuplé de personnes de partout dans le monde. C'est pour la plupart des gens qui ont décidé d'abandonner un emploi qui ne leur faisait plus sens pour aller travailler dans les dive shops, se partir un resto, gérer un petit hotel sur le bord de la plage etc. Ils ne font pas beaucoup d'argent, mais quand ton bureau est un récif de plongée, ça fait une différence!

Ce sont des chilleux finis et ils font le party assez fort. Mais ils sont très sympatiques et c'est vraiment facile de parler à un paquet de monde ici. Ça fait une belle ambiance overall.

C'est certain que c'est tentant de faire comme eux et de rester ici à jamais, mais bon, c'est plus un move à faire à la retraite à mon avis. Parce que les jeunes qui ont collé dans leur voyage se ramassent devant rien à 40 ans s'ils veulent partir. Mais bon, à chacun ses priorités.

La nourriture à Roatan

Je suis globalement très satisfait de la nourriture ici. Les snack shacks gérés par de grosses madames servent des super assiettes comprenant un animal mort (poulet, poisson, etc.) du riz avec des fêves (aussi universel que le pain au Québec), des ti-légumes et des bananes plantains quand on est chanceux. Ça fait un bon mix et ça coûte approx 100 lemps, c-a-d 5$. Méchant deal.


Les restos pour souper sont 2 fois plus chers et je dois dire, 2X moins bons. C'est le midi que ça se passe et nous allons nous cuisiner ce soir. On va voir la cuisine caribéene d'Émilie.

West end


À voir les photos, vous serez surpris de constater que le village de West End est le coeur récréatif de Roatan. La main faisant max 1 km est une rue de sable bordée par des restaurants, bars et dive shops. Les bâtiments sont assez hétéroclites, un peu comme si des rallonges avaient été ajoutées à une première structure.  L’esthétique de l’ensemble est intéressant et personnellement, je trouve que West bay est à l'image de ses habitants: laid back et hétéroclites.


C’est quelque chose de frappant ici : tout est super relax. Autant les visiteurs que les habitants. Il n’y a pas de rush et la vie suit son cours. Pas vraiment le choix, ce n’est pas comme s’il y avait un paquet d’affaires à faire. La raison de vivre ici est la plongée et la plage, deux activités qui se prête bien à ce mode de vie.
Il y a à peu près tous les types de restaurants : cabane où travaillent et mangent les locaux, restaurants terrasses tenus par des chilleux qui ont décidés de plaquer leur emploi précédent, restaurants un peu plus chics, etc. La seule chose qu’il manque est de la vraie haute gastronomie, mais j’imagine que ce n’est pas le focus des visiteurs de l’ile.

La nourriture est bonne. J’ai mangé une soupe de conches (mollusque vivant dans les coquillages permettant d’entendre la mer) vendue dans la petite cabane à coté du dive shop et c’était réconfortant. Le souper a consisté en un pad thai au restaurant thai de l’endroit, qui est aussi l’un des plus cher à 25$ par personne, bière comprise. Et les burittos servis sur le bord de la rue sont très bons, donc je suis heureux.
Émilie et moi sommes sortis hier pour fêter la St Patrick. Nous avons pris une bière dans un couple de bars pour finir à la quasi-discothèque de l’endroit. Là joue des tounes datant d’au moins 3 ans, ce qui est à mon avis très typique des bars du sud. La piste de dance est assez tranquille puisqu’il n’y a pas beaucoup de monde sur l’ile. Mais bon, à 2$ la bière, on est pas là pour chialler.

mardi, mars 20, 2012

2e journée de plongée

Ma journée de break a fait effet et mon oreille était ok pour aller plonger aujourd'hui. La première plongée a consisté en aller voir une épave récréative (cad coulée pour la plongée) située à approx 110 pieds de profondeur. C'était pas pire, mais j'ai constaté que je préfèrais les coraux aux épaves. Au moins, je vais avoir appris quelque chose. On a quand même vu des murènes vraiment grosses. Impréssionnant.

La deuxième plongée a été ponctuée d'une tortune qui a décidée de nager avec nous autres. Elle était à approx 3 pieds de moi. Cool. Nous avons plongé dans des canyons comme à ma 2e plongée et ça a encore été le début de la fin. Mes oreilles faisent de plus en plus mal à mesure que je respirais et je n'arrivais plus à équilibrer. J'ai remonté un peu et je ne pouvais plus suivre le groupe puisque je ne pouvais plus descendre, même pas d'un pied. Émilie est venu me rejoindre et la première chose que je suis rendu compte était que nous étions rendu à approx 2 m de profondeur et ca n'a pas été long que nous avons fait surface. Pas de problème de décompt puisque ça a été graduel, mais bon, quand ça ne marche pas, ça ne marche pas. La plongée a arrêté là, et ce n'est pas vraiment grâve pusique j'étais au bout de ma tank anyway. Je pense que faire 2 plongées dans la même journée est le problème et je vais me limiter pour les prochains jours.


Ça c'était mon matin.

Je suis allé snorkeler en après-midi proche de où nous sommes allé plongé et c'était pas mal beau.

Mon frère et mon père ont fait la première étape de leur certification open water et ils ont survecus. Ils leur reste 1 journée de cours demain et ils seront libres.

Je pense aller faire de la planche à voile demain matin et je me suis booké une p'tite plongée pas profonde pour l'après midi.

A suivre.


lundi, mars 19, 2012

Journée en jeep

Mon père à loué une jeep aujourd'hui et nous nous en avons profité pour découvrir l'ile. Ce n'est pas trop compliqué, il y a une route qui traverse l'ile et plusieurs petites routes/trails qui se rendent à la plage. Ce n'est pas facile de trouver son chemin et nous nous sommes perdus à plusieurs occasions, mais je dois dire que se perdre pour découvrir était un peu l'objectif de la patente. Nous sommes allés à un plage magnifique complètement déserte. Dommage que l'internet est trop lent pour uploader des photos. Ca va venir, soyez patients.


J'ai fais pas mal de snorkeling aujourd'hui et j'ai vu un requin! Faites vous en pas, il mesurait seulement 3 pieds de long. Rien de vraiment effreyant et il ne semblait pas intéressé à me goûter.


Jérome est arrivé et il a eu son batême de l'ile. C'est le fun, puisque je ne suis plus le plus blanc du groupe.

Nous avons déménagé à West bay pour upgrader solidement notre logement. Et miracle, nous avons l'eau chaude!

Mon oreille va bien et je m'aligne pour 2 plongées demain matin. Mon père et jérome vont faire leur cours de leur côté.

La langue des caraibes

Ce n'est pas ici que je vais améliorer mon espagnol. À peu près tout le monde parle anglais et espagnol. Et ce n'est pas seulement l'influence des touristes. C'est dû à la colonisation anglaise qui a gardé son empreinte sur les iles. Point de vue lingustique, ça ressemble pas mal à Montréal où une conversation peut se faire entre une personne parlant anglais et l'autre lui répondant en espagnol.

Première plongée

J'ai plongé pour la première fois de la semaine hier. La première plongée avait pour objectif d'aller voir des raies et j'ai du prendre une certification supplémentaire pour descendre à plus de 30 m. La profondeur à pas changé grand chose par rapport à une plongée ordinaire sauf que j'ai consommé de l'air à une vitesse impressionnante pour avoir à terminer la plongée après seulement 30 min. Je n'ai pas vu de raies, mais la diversité de la faune est impréssionnante ici. J'ai vu une torture marine, un homard, un barracuda et un paquet d'autres affaires.


La deuxième plongée avait pour thème les swim through, c'est à dire des espèces de passages dans des vallées de corail. C'était vraiment le fun de manoeuvrer là-dedans! Les poissons étaient au rendez-vous sauf que j'ai commencé à avoir du mal à équilibré d'une oreille après 45 minutes. C'était malheureusement le temps de remonter puisque je ne voulais pas gâcher le reste de la semaine pour une blèssure conne. Je vais tester mon oreille en snorkeling ce matin avant de déterminer si je replonge cet après-midi. C'est ça la plongée.

Nous avons terminé la journée à la plage d'Infinity, qui est vraiment plus belle que la plage de half-moon où que les locaux avaient pris d'assaut avec de la grosse musique pour passer leur dimanche.