vendredi, juin 15, 2012

10e anniversaire de mariage: c'est aujourd'hui


lundi, juin 11, 2012

Triathlon de Mont-Tremblant: résultat

Je participais samedi à mon 2e triathlon de l'année: le triathlon de Mont-Tremblant. Il y a deux courses Ironman à Mont-Tremblant et la station a décidé de se positionner comme la ville du triathlon dans le nord-est américain: une grande partie de la route a été repavée, ils ont ajouté des accotements cyclables et les trajets de vélo et de course pour l'Ironman sont indiqués avec des panneaux signalétiques. Le grand luxe quoi.

Quoiqu'il n'est pas un Ironman, le triathlon de Mont-Tremblant profite de la manne puisqu'il emprunte une partie du parcours de l'Ironman.

Tout ça pour dire que je me suis inscrit à la distance olympique (ma préférée) et je suis arrivé à Tremblant samedi matin où régnait la brûme et un froid surprenant. Une chance que j'avais un gilet chaud qui trainait dans l'auto, sinon j'aurais trouvé l'avant-course particulièrement frette.

L'organisation a subit des malchances et le départ a été retardé d'une heure. L'ennui est que les coureurs l'ont su après être renté dans l'eau à 60 du lac Tremblant... Une chance qu'un wetsuit est noir que que ça absorbe bien les rayons du soleil.

J'ai tendance à hyperventilé dans l'eau froide et j'ai décidé ne pas nager trop vite. J'ai quand même réussi à prendre le 2e peloton sans être fatigué. J'aurais pu faire un tour de plus sans problème.

La transition nage-vélo a mieux été qu'à Oka. Je n'ai pas beaucoup roulé en entrainement à cause de ma bléssure au genou et j'ai décidé de ne pas trop pousser en vélo. Ma stratégie était de rester sous le seuil de l'acide lactique même dans les montées. Je voulais sortir du vélo pas trop fatigué et avoir du plaisir à la course comme à Oka. Le premier tour a bien été, mais je n'avancais vraiment plus au 2e. J'ai même vérifié si mes freins n'étaient pas collés tellement je n'avancais pas! C'était vraiment bizarre, je n'avais pas mal aux jambes, mais je n'étais pas capable de pousser. Il faut dire que le parcours était valloneux et je ne suis plus le grimpeur que j'ai déjà été.

Ma stratégie n'a pas vraiment bien fonctionnée puisque la course a été désastreuse. J'ai pogné un poing qui m'a forcé à marcher 30 secondes juste après la transition. Ça a passé, mais mais je n'avancais pas. J'ai donc enclencher le mode touriste pour au moins terminer dans la bonne humeur. Il faisait beau et ce n'était plus le temps de capoter à propos du résultat. J'ai donc trotté jusqu'à la fin avec un pace ridicule de 4:50 min/km. Pas fort.

J'ai terminé 8e sur 39 dans ma catégorie et 72/294 overall. Pas si pire finalement, mais j'ai l'impression qu'il y avait beaucoup de débutants. Paradoxalement, j'ai approximativement le même temps que mes courses précédantes sur un parcours semblable. Ca devrait donc aller pas mal mieux quand je vais être plus en forme. Mon erreur a été de m'inscrire à l'olympique. Je n'avais tout simplement pas l'endurance nécessaire pour passer la distance en vélo. Manger une volée comme ça est toujours un bon wake up call et je vais augmenter mon volume en vélo avant que ma dernière session de MBA commence.

Prochain triathlon de 3 semaines approx.