vendredi, juin 29, 2012

Voyage à New York - Jour 2

Le but numéro 1 de notre 2e journée de voyage était d'aller au musée Guggeiheim, un musée d'art moderne dont la caractéristique principale est d'être dans un bâtiment en forme de crème glacée molle (du moins, c'est à quoi je trouve que ça ressemble). Nous voulions aller déjeuner en chemin, mais il n'y avait absolument RIEN. Du genre, on a marché 20 rues sur Park ou Madison sans voir l'ombre d'un restaurant potable (et on cherchait juste genre bagel ou 2 oeufs bacon). Un peu découragés, nous entrons dans un resto italien (un des rares qui étaient ouverts). À notre grande surprise, c'était assez chic, au point qu'on a mangé des oeufs bénédictines avec de l'argenterie. Nous avons été chanceux puisque mangé des oeufs bénédictines était l'un de nos objectifs culinaires (le plat a été créé à New York) et on a eu le summum de l'ambiance Upper East Side (lire: le Outremont New Yorkais).
Le musée fut vraiment intéressant. Les grands peintres du 20e siècle se succédaient et le fait que l'expo suit l'escalier entourant le musée a ajouté une touche particulièrement intéressante. C'est à voir même pour ceux qui ne trippent pas trop sur la peinture.

Nous avons ensuite remonté un peu plus loin pour aller au musée de la ville de New York. Les expos sur les banques et la création du système de rues numérotées (the grid) était vraiment intéressante. Le mix de photos, d'artefacts et de multimédia était particulièrement réussi.

Nous sommes ensuite redescendu dans midtown pour une scéance de magasinage. C'est fou comme c'est moins cher aux USA!
 Le shopping, ça creuse et nous sommes aller nous chercher des tacos dans un endroit que j'avais repéré avant le voyage. Le truc est dans une espèce de garage, mais c'est vraiment cool! Les tacos sont particulement produit dans un Westfalia.


Nous avons remonté jusqu'à chez Eataly avant de reprendre le métro pour notre hotel (maudit que ça pue dans le métro de New York!!!).

Nous nous sommes ensuite dirigé dans le meatpacking district (sud ouest) pour aller dans un bar super branché, la bar du Standard Hotel. Et là, je pèse mes mots. Faut dire que les cocktails à 25$ valaient leur prix.


On est ensuite aller nous promener sur le Highline, une ancienne track de chemin de fer aérienne transformée en parc. 

Notre journée s'est terminée dans un grand restaurant. Le restaurant d'inspiration italienne a poussé le service au point d'écrire le fait que c'était notre anniversaire de mariage sur le menu et sur l'assiette d'un des desserts.
 
En passant, quoique c'était super bon et que je reviens avec de l'inspiration pour ma propre cuisine, j'ai trouvé qu'on mange légèrement mieux à Montréal. Peut-être y a il un léger premium sur le prix puisqu'on était à New York, mais la bonne nouvelle est que Mtl n'a rien à envier d'un point de vue culinaire à mon avis.

Nous sommes sorti de là vers 13h du matin. Retour avec un taxi qui chauffait comme il faut (lire: vite) et hop au lit.

La suite demain.

jeudi, juin 28, 2012

Voyage à New York

Nous avions envie d'un petit voyage pour fêter notre 10e anniversaire de mariage et nous avons poursuivi notre "habitude" d'aller à New York pour la St-Jean. Je dis habitude puisque ça doit faire 3 fois qu'on va à NY à cette période. C'est facile de s'en rappeller: ça tombe toujours pendant la fierté gaie.

Puisque c'est un grand événement et que Marie-Claude affectionne particulièrement les hotels de luxe (qui n'aime pas ça??), j'ai réservé au Wardof-Astoria, un des grands hotels historiques de New York.

L'age de l'édifice fait que l'intérieur ressemble un peu au château Frontenac, avec des boiseries partout, du marbre et des lustres de cristal.
Pour ceux qui aurait besoin de repaires historiques, c'est là qu'à été créée la salade Warldof et c'est aussi là que Paris Hilton a passé son enfance.

Le service est impectable et notre chambre était petite, mais confortable.


Nous avions roulé toute l'avant midi et notre première destination fut une pizzerie que Marie-Claude avait dans son collimateur. Le timing était bon puisqu'une pluie diluvienne s'est abattue sur nous dès que nous sommes sautés dans un taxi. La pizza était très bonne, l'équivalent de la Bottega à mon avis à Montréal.


Nous avons marché l'après-midi dans mid-town et la révélation fut l'épicerie Eataly. C'est une épicerie haut de gamme où se mélange étalage de nourriture, production de produits fins et restaurants. C'est vraiment extraordinaire. Et encore plus extraordinaire est la crème glacée. Servie dans d'immense cornet, nous pensons que c'est la meilleure crère glacée aux pistaches que nous avons jamais mangé. Et nous en avons mangé un paquet, partout dans le monde et en Italie. Vraiment, ça vaut le détour juste pour la crème glacée (ce que nous avons fait le lendemain).

Nous avons remontré jusqu'à l'hôtel en après-midi pour ensuite aller voir une comédie musicale: Once. Les comédies musicales sont une des raisons majeurs pourquoi nous aimons aller à New York et Once fut une révélation. On est ici davantage dans les productions "pour adultes" (genre: pas le Roi Lion, quoique c'est bon quand même). Le fait que le scénario utilise le band directement sur la scène est une idée géniale. C'est la comédie musicale qui a gagné le plus de prix cette année et c'est pas mal dans nos meilleures.

On s'est levé à 5h du mat' et ça fait une grosse journée.

Nous sommes allé prendre une p'tit pointe de pizza (vraiment pas du même calibre que l'autre) et nous sommes allé nous coucher.

La suite demain (probablement).