lundi, janvier 28, 2013

Le parc de la Mauricie: le paradis du ski de fond


 J'avais envie d'aller dans le bois en fin de semaine et j'ai contacté mon cousin Guillaume pour lui proposer de partir à l'aventure. Lui restant à Québec, nous nous sommes rejoins à mi-chemin pour nous rendre au parc de la Mauricie pour une p'tite ride de ski de fond.

Arrivé à la gate, on nous demande 10 $ / personne, somme raisonnable pour entrer dans un parc. C'est peu après que j'ai appris que c'est 10 $ avec le billet de ski de fond. Vous conviendrez que c'est un prix qui bat toute concurrence.

Il fait froid et nous décidons de cirer nos skis à l'intérieur. Là nous attendent environ 8 chevalets munis de prises électriques. Et il y a des casiers pour mettre nos affaires.

Notre but était de faire le tour du parc, ce qui fait une boucle d'environ 40 km.

Le froid et le temps sec font que la glisse est presque inexistante. On est à poler dans les descentes. J'estime qu'on aurait dû aller au moins 50% plus vite, ce que nous confirme le gps de Guillaume. Les pistes sont larges (il est possible de faire du patin partout dans le parc), mais surtout impeccables. Vraiment, on arrêterait de chialer si nos routes seraient aussi bien entretenue. Même qu'à un moment, nous avons rencontré un BR (machine à faire les pistes) en train de refaire une piste où un max de 10 personnes avaient passée. Disons qu'on est très loin du niveau d''abandon des pistes du Mont-Royal.

Après environ 1h30 ou 14 km, on s'est arrêté à mi-chemin dans un petit chalet chauffé à blanc. La conversation avec les indigènes fut agréable et nous sommes repartis rapidement puisqu'on était un peu pressé par le temps.

La deuxième moitiée du parcours était plus glissante, élément assez positif puisqu'on a eu l'impression d'avoir laissé notre stamina dans le shack. Devant le choix de 2 parcours de distance égale, j'ai fais l'erreur de prendre celui de niveau moyen vs le facile. Peut-être est-il moyen au parc de la Mauricie, mais il est classé difficile dans mon livre à moi. Ouf, plus que 2h pour rejoindre le départ...

Je ne peux me prononcer pour Guillaume et son incroyable endurance, mais j'ai fini la journée complètement brûlé. J'aurais peut-être pu faire 1h de plus, mais en mode survie. Mes jambes s'en ressentent encore après 2 jours. Disons que ça faisait 2-3 semaines que je n'avais pas fait de classique. Ça n'a pas aidé.

Le chalet a tout pour rendre l'après-ski agréable: feu de foyer, fauteuils en cuir, tout le kit. On voit que c'est financé avec nos taxes (c'est un parc fédéral) et je préfère nettement ce type de dépense à l'achat de F-35.

Conclusion: allez au parc de la Mauricie si vous voulez des conditions exceptionnelles (d'accueil, de neige et de piste) pour pas cher.
Posted by Picasa

dimanche, janvier 27, 2013

En patin au parc Lafontaine

Il faisait froid aujourd'hui et une journée de ski aurait finie en ski de chalet. Vaut mieux garder nos sous et aller en patin au parc Lafontaine. J'aime beaucoup cet endroit. La glace est (relativement) belle et la patinoire est grande. Seul problème: les patins de Marie-Claude lui font mal aux pieds. Les breaks sont fréquents, mais à la fin, c'est moi qui a terminé l'activité puisque mes jambes s'en ressentaient des 35 km de ski de fond de la veille.
Posted by Picasa