samedi, juillet 11, 2015

Triathlon de St-Lambert: mon résultat

J'avais une dernière chance de faire un triathlon avant l'accouchement et je me suis donc incrit au triathlon de St-Lambert à la date limite, c-a-d mercredi. C'est un classique (je pense qu'ils sont à leur 27 édition) et c'est à 30 minutes de vélo de chez moi. Idéal, surtout si j'avais besoin d'un retour précipité...

La natation était en piscine et j'étais dans la vague la plus rapide. 2 des compétiteurs dans mon corridor sont partis vraiment vite et j'ai décidé de faire mon petit bout de chemin à mon rythme. Comme d'habitude. J'ai été lappé vers la moitié et je n'ai pas été capable de suivre, même si la draft en natation est beaucoup plus efficace qu'en vélo. Je savais que je n'aurais pas la performance de ma vie, mais j'ai été consterné de voir que j'étais parmi les derniers à sortir de la piscine. Quelle humiliation, moi qui est typiquement parmi les plus rapide (en lac, mais bon..).

Direction le vélo. Le rack est vide et c'est assez décourageant.Surtout pour moi qui me présente sérieusement au fil de départ pour gagner. Je roule pas pire et je dépasse beaucoup de monde. Mais il y a plus de 700 participants et les gens sur le parcours ne sont pas nécessaire dans ma course et/ou ma catégorie. Je pédale aussi fort que possible, tout en n'ayant pas le sentiment d'être au max. Les jambes souffrent un peu, mais mon cardio est assez relax. Bizarre.

Transition vers la course. Il fait chaud (30oC) et je sais que je vais souffrir. Mes jambes avances pas pire et je pars avec un pace de 4 min au km, chose que j'ai déjà fait à St-Amable. Je retrappe un gars après 1 km et un autre au 2e km. J'en ai un 3e dans la mire, que je compte bien me faire au 3e km. C'est là que je frappe un mur et que je prend 15s de plus sur mon pace. Moi et ce gars là garderons nos distances jusqu'à la fin. Les 2 derniers km ont vraiment été souffrants. J'étais fatigué comme si j'avais fait un 10 km. Je croise le fil d'arrivé et me dirige rapidement dans la piscine pour une refroidissement post-course bien mérité.

J'ai l'impréssion d'être 20-30e, chose que j'attribue au nombre élevé de participants, le fait que c'est une coupe Québec et ma natation misérable.

C'est à ma grande surprise que j'ai appris par la suite que je suis arrivé 7e overall et 1er dans ma catégorie. On aura tout vu. 2e victoire cette saison, les 2 en sprint. On les prend quand elles passent !

dimanche, juillet 05, 2015

Petite marche au parc du Mont St-Bruno

Nous avons pris notre passe au parc de mont St-Bruno et Marie-Claude a fait le trajet héroique (dans sa condition) de 2 km jusqu'à un des lacs. Là nous attendais une très surprenante "snapping turtle", indigène du Québec, et 5 immmenses achigans à grosse bouche. NB. La tortue est grosse comme une pizza. Tout ça dans un très petit lac.